PARTAGER
Equipe du Sénégal

Défait sur le fil par la Tunisie (1-0), les Lions du Sénégal sont, depuis, à la portée de l’Égypte qui ne compte plus qu’un point de retard (6 pts contre 7 pts) sur Sadio Mané et sa bande. Dans un National Stadium du Caire totalement hostile, les poulains d’Alain Giresse devront sortir le grand jeu pour décrocher la victoire, ou au pire des cas un nul. Une défaite compromettrait leurs chances de disputer la CAN 2015.

Entrés de la meilleure des façons dans les éliminatoires de la Can 2015 avec 2 victoires de suite, les Lions ne pensaient pas être sous pression au moment de disputer l’avant-dernière journée de leur poule. Le match à Dakar face aux Aigles de Carthage (0-0) et la défaite sur le fil en Tunisie (1-0) ont chamboulé les plans. Au même moment, l’égypte, qui avait débuté la compétition de la pire des manières avec deux défaites successives, s’est bien remise en selle. Les Pharaons ont profité de la faiblesse des Zèbres botswanais pour recoller au peloton de tête. La bande à Mouhamed Salah, qui n’a plus qu’un point de retard sur le Sénégal, compte bien l’emporter sur ses terres pour s’emparer de la 2ème place.

Papiss Cissé et ses coéquipiers sont donc prévenus. Aucune parcelle de terrain ne leur sera cédée par des égyptiens qui ne veulent pour rien au monde rater une troisième Coupe d’Afrique des nations de suite après celles de 2012 et 2013. une victoire ou même un match nul pourrait suffire au bonheur des joueurs sénégalais. Pour cela les hommes de Giresse devront retrouver leur efficacité offensive qui leur fait défaut depuis la 3ème journée. Après avoir inscrit à chaque fois deux buts contre l’égypte (2-0) en match aller et au Botswana (0-2), l’attaque sénégalaise a été accrochée par les Aigles de Carthage à deux reprises, malgré d’énormes opportunités de scorer. C’est pourquoi, Papiss Cissé a tiré la sonnette d’alarme en disant que le secteur offensif est actuellement le talon d’Achille des Lions.

Dans un national Stadium du Caire plein à craquer, la concentration devra être de mise jusqu’au bout pour éviter la désillusion du Stade Moustapha Ben Janet de Monastir. Bouna Coundoul et ses partenaires avaient cédé dans les ultimes secondes de la rencontre. Ce qu’il ne faudra pas refaire ce samedi à 19 heures locales si les Lions veulent  se qualifier à la CAn 2015 après avoir raté celle de 2013.