PARTAGER
A l’issue d’un match disputé, le Sénégal a validé sa qualification pour la 30e édition de la Coupe d’Afrique des nations en venant à bout de l’Egypte au Caire (0-1). Les Lions prennent le second billet qualificatif du groupe derrière la Tunisie. L’Egypte de son côté va devoir prier pour terminer meilleur 3e.

Le groupe G des éliminatoires de la CAN 2015 a rendu son verdict ! Après la qualification de la Tunisie la veille, le Sénégal en a fait de même ce samedi en allant s’imposer en Egypte lors de la 5e journée (0-1). Une courte mais précieuse victoire des hommes d’Alain Giresse acquise sur un but précoce. Punis par les Tunisiens dans le temps additionnel lors de leur dernière sortie (1-0), les Lions voulaient éviter pareille désillusion, quitte à prendre des risques d’entrée de jeu et éviter de subir.

Volonté très vite matérialisée au tableau d’affichage face à des Pharaons hésitants dans l’entame du match. Mame Biram Diouf devançait la sortie de Shenawy sur un coup franc de Pape Diop (0-1, 7e). Ouverture du score logique alors que l’attaquant de Stoke avait déjà vu une première frappe fuir le cadre de peu (6e). De quoi refroidir un public acquis à la cause de Pharaons qui mettaient du temps à entrer dans la partie. Meteb avait le mérite de remobiliser les siens, mais son tir trouvait la route d’un Coundoul vigilent (24e).

Dans la foulée, le portier sénégalais était tout heureux de voir le cuir dégagé par Guèye après un cafouillage devant ses buts (29e). Signe de la montée en régime des locaux. Mais sans réussite, Salah et Soliman ne trouvant pas la faille. Trezeguet manquait cruellement de précision sur ses tentatives (34e et 65e), au contraire de Sénégalais incisifs et tranchants sur les contre avec le duo Mané-Diop. Le milieu de terrain de Levante était proche d’être récompensé sur une frappe soudaine qui échouait finalement sur la barre transversale (45e).

De quoi maintenir les Egyptiens dans la partie malgré leur manque de précision dans le dernier geste avec comme illustration un raid de Salah suivi d’un centre qui passait devant le but, sans qu’aucun coéquipier ne puisse venir pousser le cuir au fond des filets (54e). Soliman n’était pas plus en réussite et manquait le cadre (70e et 81e). Si le danger égyptien se faisait de plus en plus pressant, les Lions pliaient sans rompre, se créant de rares occasions sur des contres, mais restant concentrés dans les débats.

Une ultime tête de Trezeguet, juste à côté des buts d’un Coundoul battu pour le coup (90e+3), les faisait frissonner une dernière fois avant le coup de sifflet libérateur de l’arbitre. Avec 10 points au compteur, les Lions restent 2es à une longueur derrière les Tunisiens, mais sont assurés de ne plus pouvoir être rejoints au classement par les Pharaons qui, avec seulement 6 points, ont peu de chance de finir meilleur 3e pour espérer être en Guinée Equatoriale en janvier.

- Les compositions de départ

Egypte : Shenawy – Fathy, Nagiub , Gabr – Rahil, Ibrahim, Elnenny, Trezeguet, Soliman, Salah – Meteb.

Sénégal : Coundoul – Badji, Djilobodji, Mbodji, Mbengue – Kouyaté, S. Sané, Gueye, Diop – Sadio Mané, Mame Diouf.