PARTAGER
Lions

Sauf changement, Alain Giresse va renouer avec le système à trois défenseurs. Le coach des Lions a travaillé ce schéma avant-hier à Paris, lors de l’ultime séance, à huis clos.

Depuis le début des éliminatoires de la CAN-2015, Alain Giresse a progressivement tenté d’imposer sa patte, accordant sa confiance à un noyau de joueurs, qui semblent bien le lui rendre sur le terrain. Lors des deux premières sorties, le sélectionneur national a expérimenté une défense à trois. Ce système s’est avéré payant en permettant aux Lions de s’imposer sur le même score (2-0) face à l’Égypte et au Botswana.

Mais, depuis le 10 octobre, date de la 3ème journée qui a mis aux prises le Sénégal et la Tunisie, Giresse était contraint de changer son système de jeu, suite à une cascade de blessés notés dans la Tanière. D’ailleurs, en deux rencontres, le Sénégal n’a enregistré qu’un petit point. Pis, il s’est incliné face à la Tunisie (1-0), à Monastir, lors de l’ultime minute de la 4ème journée.

Pour le match de demain, le sélectionneur serait tenté de revenir à une défense à 3, dans un système en 3-4-3. D’ailleurs, mercredi, lors de la séance à huis clos, Alain Giresse a expérimenté une défense composée de Cheikhou Kouyaté, Kara Mbodji et Papy Djilobodji. Dans l’entrejeu, Stéphane Badji était chargé d’équilibrer le côté droit tandis que le flanc gauche est revenu à Pape Ndiaye Souaré.

Ces deux étaient appuyés par Gana Guèye comme stabilisateur. Quant à Pape Kouly Diop, il a joué le rôle de relayeur entre le milieu et l’attaque. Sur la ligne offensive, Dame Ndoye à droite, Mame Biram Diouf sur la pointe de l’attaque et Sadio Mané à gauche, sont partis pour animer ce secteur. Le portier Bouna Coundoul, pour sa part, semble inamovible.

Toutefois, dans sa variation, Alain Giresse a aussi apporté des combinaisons avec une défense à quatre.
Il lui arrive de faire coulisser Kouyaté au milieu de terrain, au profit de Zargo Touré qui retrouve le flanc droit. En attaque, Papiss Cissé a souvent  alterné avec Mame Biram Diouf.

Dispositif probable
Bouna Coundoul – Cheikhou Kouyaté (ou Zargo Touré), Kara Mbodji, Papy Djilobodji – Stéphane Badji, Idrissa Gana Guèye, Pape Ndiaye Souaré – Pape Kouly Diop – Dame Ndoye, Mame Biram Diouf (ou Papiss Cissé), Sadio Mané