PARTAGER

Prévu à la fin du mois, le championnat national risque de connaître un nouveau report. Le démarrage va coïncider avec le XVe sommet de la Francophonie qui aura lieu à la fin du mois. Ce qui ne semble pas pour autant inquiéter du côté de la Ligue Professionnelle de football qui n’envisage pas pour l’instant un report.

Va-t-on enfin donner le coup de gong ? Voilà la question qui taraude l’esprit des dirigeants de la Ligue de football professionnelle. De report en report, le démarrage du championnat national de Ligue 1 et Ligue2 a finalement été programmé à la fin du mois. Une date qui va coïncider avec le XVe sommet de la Francophonie prévu à Dakar les 29 et 30 novembre. D’où les nombreuses interrogations et autres incertitudes qui planent au sein de la famille du football. «Pour l’instant, tout est en stand by. Nous n’envisageons pas pour l’instant de report. Nous pensons pouvoir trouver la possibilité de faire les matchs à la période prévue», a indiqué le directeur exécutif de la Ligue Pro. Et Amsatou Fall d’ajouter : «Je ne pense pas que la tenue du sommet de la Franco­phonie puisse empêcher le démarrage de la saison à la même période. Mais il faut aussi s’assurer que l’interdiction de tout rassemblement ne nous concerne pas.» Ce qui n’a pas empêché les responsables de la Ligue de prendre les devants. «Nous travaillons sur la question. Surtout avec la probable indisponibilité d’éléments de la sécurité», souligne-t-il.

Pas de matchs durant les deux Can
Un début qui s’annonce difficile. Car après la Francophonie, le démarrage du championnat sera également perturbé par la Coupe d’Afrique des nations. Même si on n’est pas encore fixé sur la date de la tenue, encore moins sur le pays organisateur, après la disqualification du Maroc par la Confé­dé­ration africaine (Caf), les assurances du président de la Caf, Issa Hayatou, sur les dates déjà retenues, tout ceci laisse penser à une nouvelle perturbation. Prévue du 17 janvier au 8 février 2015, la plus prestigieuse des compétitions africaines devrait contraindre les responsables de la Ligue professionnelle a observé un arrêt durant la compétition. Surtout, avec une qualification de l’Equipe nationale, absente lors de la dernière édition de la Can. Les responsables de la Ligue Pro n’ont pas attendu la fin des éliminatoires pour vider le dossier. Conscients d’avoir déjà accusé du retard dans le démarrage de la saison, ces derniers ont décidé de ne pas jouer durant la période. «Il n’y aura pas de matchs durant la Can. Nous l’avons intégré lorsqu’on a mis en place le calendrier», souligne Amsatou Fall, ajoutant que «ce sera la même chose durant la Can Juniors» que va abriter le Sénégal, en mars 2015. Ce qui ne devrait pas pénaliser les deux représentants africains, l’As Pikine en Ligue des Champions et Ngor en Coupe Caf. «Contrairement aux années précédentes, nos deux représentants auront au moins 6 matchs dans les jambes. Ce qui n’était pas le cas avant. Il y en a qui n’avaient même pas un match», tranquillise le directeur exécutif de la Ligue Pro.

Comments are closed.