PARTAGER
Diafra Sakho

Diafra Sakho sera sans doute le joueur le plus attendu samedi au Caire contre l’Egypte puis mercredi prochain à Dakar face au Bostwana après ses propos déplacés à l’encontre de son entraîneur, sa forme du moment en Premier League et sa première sortie officielle avec les Lions. Avec tous ses paramètres, l’attaquant de West Ham doit-il être sous pression ? Possible dans les deux sens. Deux réponses pour éclaircir.  

OUI

Diafra sous pression, cela reste une possibilité. Toutefois, l’attaquant des Lions su Sénégal est en passe de disputer sa première rencontre officielle avec les Lions de la Téranga. Ce sera ce samedi au Caire contre l’Egypte dans un match choc où la qualification sera l’enjeu. Du coup, l’attaquant de West Ham voit tout se reposer sur ses épaules après que le Sénégal ait disputé deux rencontres sans marquer le moindre but. Un nul 0-0 à Dakar et une défaite 1-0 à Monastir.

Bref, autre aspect qui pourrait mettre sous pression, Diafra Sakho, c’est bel et bien, l’attente du peuple.  Depuis ses débuts fanfares avec West Ham, le public n’a jamais cessé de réclamer sa sélection. Pourtant, quatre journées sont passées, le sélectionneur national n’a jamais cédé face à cette pression du public. Ce n’est qu’à deux journées de la fin des éliminatoires sans compter la sortie frustrante de Diafra, taxant Giresse d’entraîneur qui manque de courage, que son entraîneur décide enfin de le convoque sachant aussi que son équipe se trouve dans une situation dangereuse surtout avec ce déplacement au Caire et les conséquences d’une défaite après tout ce qui a été dit sur l’absence de Sakho sur les dernières rencontres internationales. Convoqué enfin sur fond de polémiques, l’ancien buteur du Fc Metz voit une double charge pesée encore sur lui. Le 12e homme croisera les bras et appréciera à la fin même s’il sera beaucoup plus attendu mercredi prochain à Dakar.

NON

Lundi, Diafra Sakho déclarait n’avoir pas de pression après cette première convocation en match officiel. Oui, l’international sénégalais ne devrait pas être sous pression. La raison elle est simple. Aujourd’hui, il fait partie des meilleurs buteurs africains en Europe devant Drogba, Eto’o, Adebayor sans oublier qu’il se frotte aux autres grands noms de la Premier League : Aguero, Diego Costa. Et ses six buts inscrits en championnat, c’est devant de grands défenseurs comme Vincent Kompany de Manchester City ou encore Skrtel de Liverpool. Avec ce bon en avant, Diafra a la confiance qu’un joueur, notamment attaquant a besoin dans sa carrière.

Ce pendant, même s’il est convoqué pour la première fois en match officiel, la pression, on doit la chercher chez un autre Lion mais pas chez Diafra. En effet, l’ancien sociétaire de Génération Foot, a déjà connu la vie de la tanière, il y a six mois lors de deux matchs amicaux contre le Burkina Faso (1-1) et le Kosovo (3-1) où il avait fait ses premiers pas sous les couleurs nationales accompagnés de deux buts sur ces deux rencontres. Affaire à suivre.

Comments are closed.