PARTAGER

a mise en place d’un calendrier maitrisé et respecté est  »un pas énorme pour plus de professionnalisme », a indiqué Mathieu Chupin, manager général de Dakar Sacré Cœur (Ligue 2) et chargé du marketing à la Ligue sénégalaise de football professionnel (LSFP).

‘’On s’est beaucoup amélioré ces deux dernières années. Mais je pense qu’il va falloir encore nous améliorer en établissant un calendrier respecté par tous. Ce qui nous fera faire un pas de géant dans la professionnalisation’’ a dit M. Chupin, dans un entretien avec l’APs.

Le promoteur de l’espace Dakar Sacré Cœur, un centre de formation établi au cœur de la capitale et qui dispose d’infrastructures de dernière génération, a soutenu qu’une telle avancée se ferait avec les médias et tous les autres partenaires qui ont besoin d’avoir une visibilité accrue avec ‘’la précision des dates’’.

‘’Si on veut vraiment avoir un championnat bien couvert notamment par les médias, il est important d’avoir un calendrier avec des dates précises qui permettront à nos partenaires de bien se caler dessus’’ a t-il analysé,

Selon lui,  »la situation de cette année, où le démarrage du championnat a été repoussé à deux reprises est due à des évènements exceptionnels ».

‘’Cette année, il y a beaucoup d’évènements qui font qu’on a eu du mal à fixer une date pour le démarrage. Il y a le sommet de la Francophonie, il y a ensuite les matchs de l’équipe nationale qui sont des facteurs de retard’’ a t-il admis, tout en reconnaissant qu’il y a  »des efforts à faire pour que le calendrier soit fixe ».

La date de démarrage du championnat de football professionnel, a été repoussée à deux reprises, avant d’être est fixée au 29 novembre. Elle coïncidera donc avec l’ouverture du XV-ème sommet de la Francophonie prévu, les 29 et 30 novembre.