PARTAGER
ousmane ndoye

International sénégalais évoluant à Mores, un club roumain de D1, Ousmane Ndoye coule des vacances paisibles au Sénégal.

Pour rester en jambes, il joue parfois en compagnie de quelques joueurs sénégalais expatriés. «Je suis venu aujourd’hui pour jouer avec mes potes Bayal Sall et compagnie, c’est un plaisir de les revoir», sourit Ousmane Ndoye, trouvé cette semaine en train de s’entraîner au stade Demba Diop. Même s’il est assez compétitif, son club roumain, Mores, à 36 ans le frère aîné de Dame Ndoye a fait une croix sur l’équipe du Sénégal dont il a porté le maillot 27 fois (1 but). «Je ne pense pas revenir en sélection il ya des jeunes et il faut leur donner leur chance», lance Ousmane Ndoye auteur de 4 buts en championnat, rappelant que «depuis qu’il est professionnel (il) joue milieu défensif».

Ceci expliquant peut-être qu’il soit moins prolifique que lorsqu’il évoluait dans le championnat du Sénégal. Revenant sur l’équipe nationale, il ajoute : «Je n’ai pas de contact avec Alain Giresse ni avec quelqu’un d’autre. Je ne pense plus à la sélection, il y a mon frère qui est làbas avec beaucoup d’autres jeunes.

Il faut les encourager pour qu’ils fassent quelque chose». Interpellé sur l’actualité du football mondial dominé pour la Coupe du monde au Brésil, l’ancien joueur du Jaraaf et de la Jeanne d’Arc indique : «Toutes les équipes ont leur chance parce que tout le monde sait jouer au football». Néanmoins, il pense à une finale Pays Bas / Allemagne même s’il «supporte la France». Concernant la nonqualification des Lions du Sénégal à ce Mondial brésilien, Ousmane Ndoye est laconique : «C’est le football, ils ont fait ce qu’ils pouvaient. Je leur souhaite de tout coeur de se qualifier pour le prochain Mondial».

©Stades