PARTAGER
LSFP

Les rideaux sont tombés sur la Ligue 1 Orange ce  lundi. Les cartes sont distribuées. L’As Pikine s’adjuge le jackpot, mais des équipes comme le Jaraaf ont montré une belle présence au cours de la saison 2013-2014. Waa Sports fait  parler les chiffres qui ont jalonné les 26 journées de la compétition.

Phase aller  – Au cours de la première moitié du championnat de Ligue 1 Orange de la saison 2013-2014, le Port avait bien lancé la compétition en étant leader lors des six premières journées (1er, 12 pt +5). Mais au terme de la 7e journée, avec son match nul concédé contre le Stade de Mbour (1-1), l’équipe portuaire sera rétrogradée à la 3e place.

 L’As Pikine, victorieuse entre-temps devant Yeggo (1-0, 7e journée), prendra les commandes avec 15 pt. Mais dès la 8e journée, le Port allait reprendre le fauteuil de leader (1er, 16 pt +7), l’As Pikine (2e, 16 pt +4) et le Jaraaf (3e, 14 pt +6) suivront. Une cadence maintenue jusqu’à la 12e journée, pour ensuite revoir l’As Pikine à la 1re place avec 22 pt +7. Et le Port de se retrouver ainsi 4e (20 pt +5). Devancé par l’Us Ouakam (2e, 22 pt +3) et le Jaraaf (3e, 20 pt +8).

 Mais à la 13e journée, le Jaraaf, qui gagnait devant l’Us Ouakam (1-0) allait profiter des défaites de l’As Pikine contre la Suneor (0-1) et du Port face au Duc (2-4) pour remporter le titre honorifique de champion de la manche aller. Ce, avec 23 pt +9 : 6 victoires, 5 nuls et 2 défaites. Alors qu’au même moment, le Casa Sports (13e, 13 pt +1) et l’Asc Yeggo (14e, 7 pt -13) se trouvaient dans la zone de relégation.

Phase retour – Ce dernier virage  été âprement disputé par l’As  Pikine et le Jaraaf. Les Pikinois reprennent les mannettes dès la 14e journées (25 pt +7) après leur succès (1-0) devant Diambars.

Mais dès le tour suivant, le Jaraaf revient en tête (27 pt +12) après avoir  battu le Stade de Mbour (3-0). Pendant ce temps, les Pikinois étaient tenus en échec à domicile par le Port (0-0). L’équipe de la Médina maintenait la cadence jusqu’à la 18e journée, avant de se voir rejoindre aux points par l’As Pikine (33 dans chaque camp), mais devancé au goal-average par les Pikinois (+13 contre +11). Pikine avait  vaincu les  «Vert-Blanc» (3-0, 18e journée).

 Puis, ce sera un interminable chassé-croisé qui s’installera entre les deux équipes. Le Jaraaf occupera le fauteuil six fois (19e, 20e,  21e, 22e, 23e, 24e journée), tandis que Pikine tient le bon bout, à deux journées de la fin (25e, 26e journée) pour finir champion du Sénégal.
182 matches –  Aucun couac n’a été noté cette saison. Tous les 182 matches ont été disputés en 26 journées.

345 buts – Sur l’ensemble des 182 matches joués, 345 buts ont été inscrits. Soit en moyenne 1,89 but par match. Les 10e et 25e journées ont été les plus prolifiques, avec 20 buts enregistrés lors de chaque journée. Par contre, le 5e tour a été offensivement le plus faible (7 buts marqués). Et sur les 345 buts inscrits, 141 joueurs ont été buteurs. Le Jaraaf (2e, 48 pt +14) se taille la part du lion avec la meilleure attaque (36 buts marqués).

Quant à l’équipe championne, l’As Pikine (1er, 49 pt +18), elle vient en 4e position avec 30 buts inscrits, à égalité avec le Port (4e, 41 pt +9). Devancés par Casa Sports (3e, 41 pt +14) et Niary Tally (5e, 37 pt +7), qui comptabilisent 30 buts chacun. Les 36 buts inscrits par le Jaraaf ont été l’œuvre de 12 joueurs. En plus d’Ibrahima Diop qui, avec 16 buts, fini meilleur buteur du championnat. Il a été le seul à réussir un triplé cette année. C’était contre le Stade de Mbour (3-0, 15e journée).

Alors que du côté de l’As Pikine, 7 joueurs ont frappé pour les 30 buts inscrits par le club dont également le 2e meilleur buteur du championnat, El Hadj Adama Mbaye (14 réalisations).

A l’opposé du Jaraaf, c’est Yeggo (14e, 17 pt -24) dispose de la plus faible attaque de ce championnat. Seulement 13 buts inscrits en 26 journées de compétition. Et ces 13 buts ont été marqués par 9 joueurs.

A signaler que le premier but de la saison a été inscrit par Pape Sangoné Sarr (6e mn) de l’As Pikine. C’était le 14 décembre 2013, au stade Alassane Djigo contre Diambars. C’est  encore lui qui a inscrit dimanche 22 juin 2014, le dernier but de la saison pour l’As Pikine (81e mn).  C’était contre la Suneor (victoire 2-0).

La dernière réalisation de la saison a été  plantée  par El  Hadj Mansour Bâ de la Linguère qui faisait face à Yeggo (1-1). C’était à la 74e mn.

 Meilleure défense – Pour n’avoir encaissé que 12 buts pendant 26 journées de compétition, l’As Pikine a fait preuve de solidité derrière. Contrairement au Duc avec  la plus mauvaise défense avec 38 buts encaissés.

 Contre son camp – Lamine Bara Ndong (Jaraaf), Mody Traoré (Casa Sports), Papa Ousmane Ndaw (Port), Khadim Diop (Linguère), Ousseynou Ndiaye (Touré Kunda), Mamadou Sylla (Ouakam) et Mansour Badji (Yeggo) sont les sept joueurs qui ont marqué contre leur camp en cette saison 2013-2014.

 Victoires – Au terme des joutes, 114 victoires ont été enregistrées en 182 matches disputés : 72 à domicile et 42 à l’extérieur. En plus des 68 matches nuls obtenus dont trente et un 0-0, trente-trois 1-1 et quatre 2-2. Pikine compte le plus grand nombre de victoires (14). Yeggo ferme la marche avec seulement 2 succès obtenus.

 A domicile – Jusqu’à la fin du championnat, l’As Pikine est la seule formation qui n’a pas perdu à domicile (1er, 31 pt +16 : 9 victoires et 4 nuls). Yeggo est la lanterne rouge (11 pt -5).

 A l’extérieur – A ce niveau, c’est le Jaraaf qui occupe le haut du pavé avec 23 pt +5, devançant de cinq longueurs l’As Pikine (3e, 18 pt +2) qui vient derrière le Port (2e, 19 pt +4). Yeggo, qui n’est jamais parvenu à gagner en déplacement, ferme la marche (14e, 6 pt -19 : 6 nuls et 7 défaites).

 Relégation – Ce sont les équipes de Yeggo (14e, 17 pt -24) et du Duc (13e, 24 pt -11) qui évolueront en Ligue 2 la saison prochaine.

Waasports