PARTAGER
Jaraaf
La fin de la Ligue 1 a été plutôt triste pour le Jaraaf (2e, 46 pts). L’équipe de la Médina, malgré sa victoire (3-2), hier, face à l’Union sportive de Ouakam (5E, 35 pts) reste dauphin du championnat remporté par l’As Pikine (49 pts). Les Pikinois ont battu au stade Alassane Djigo (2-0) la Suneor de Diourbel (12e, 27 pts).

Les Jaraafmen avaient perdu tout espoir d’être champion, depuis la défaite (3-1) contre le Port, à l’avant-dernière journée (25e j). Car, les Banlieusards en avaient profité pour leur chiper la première place, en battant (3-1) l’Olympique de Ngor. D’ailleurs, les supporters des ‘’Vert et blanc’’ n’avaient pas répondu à l’appel. Le stade Demba Diop était presque vide hier.

Pourtant, les poulains d’Abdoulaye Sar ont fait ce qu’il fallait : gagner et espérer un faux pas du leader. Ibrahima Diop a ouvert le score (2e) sur penalty. L’attaquant du club de la Médina termine à la tête du classement des meilleurs buteurs, avec 16 réalisations. La première mi-temps a été plutôt facile pour les Médinois. Fidel Gomis (13e) et Baba Kébé (25e) ont aggravé la marque (3-0). Mais les Ouakamois ont réduit le score sur un penalty (35e) transformé par Amadou Mbodj. En seconde période. Les Lébous sont revenus avec plus d’engagements. Ils ont pu réduire le score à la 61e minute par Siny Diagne (3-2).

Au coup de sifflet final du match, la désolation se lisait sur la face des quelques inconditionnels du Jaraaf présents sur les gradins. Le regard perdu des joueurs laissait entrevoir un sentiment de regrets. Surtout qu’ils menaient la course jusqu’à deux journées de la fin (24e j). ‘’Il y a de la déception, bien sûr. Nous étions sur la bonne voie. Au dernier moment, nous avons perdu. Nous avons perdu des matchs importants, surtout la défaite (3-1) contre Port. Je peux aussi dire que tout a commencé avec le nul face à Niary Tally (1-1)’’, a reconnu le capitaine Babacar Seck.

‘’Il ne faut pas cracher sur la seconde place’’

Pour le coach du Jaraaf, Abdoulaye Sarr, le parcours de son équipe cette année est salutaire. ‘’Sur l’ensemble du championnat, le Jaraaf n’a pas démérité. Il faut rendre grâce à Dieu sur le résultat qu’il nous a donné. Nous étions 14 équipes, on se classe 2e. Il ne faut pas cracher dessus’’, a-t-il déclaré à la fin du match. Selon lui, tout cela doit être mis sur le compte du sport, notamment du football. ‘’Le Jaraaf, fait-il savoir, a vécu une année paisible du point de vue du traitement des joueurs et des entraîneurs. C’est un acquis inestimable. Je pense qu’il y a des points positifs sur lesquels il faut s’appuyer’’.

Touré Kunda (11e, 28 pts) a fait match nul vierge contre Diambars (9e, 32 pts), ce samedi. Hier, le Casa Sport (3e, 41 pts) a battu (2-1) l’Olympique de Ngor (10e, 32 pts).

La 26e journée se termine cet après-midi, avec trois rencontres au programme. Au stade Demba Diop, la lanterne rouge, Yeggo (16 pts) reçoit Linguère (8e, 32 pts), en première heure (16h). Un peu plus tard (18h), le Dakar université club (13e, 23 pts) joue contre le Port (4e, 40 pts) qui cherche la 3e place provisoirement occupée par le Casa. A Alassane Djigo, Niary Tally (6e, 34 pts) accueille Stade de Mbour (7e, 34 pts).

EnquêtePlus