PARTAGER
Diagne Faye
Diagne Faye

Le tirage au sort des éliminatoires de la CAN 2015, prévue en terre marocaine, n’est pas clément pour les Lions. Logé dans le groupe G, le Sénégal s’explique-ra avec de grosses cylindrées comme l’Égypte et la Tunisie. Ancien défenseur des Lions, Ablaye Diagne soutient que c’est jouable. Entretien

Parlez-nous un peu de votre saison à Hull City ?

Franchement, elle n’a pas été fameuse. Je peux même dire que j’ai connu vécu une déception totale. Après avoir réussi l’exploit de faire monter ce club anglais dans l’élite, je n’ai joué que trois matchs de championnat durant toute la saison.

Qu’est-ce qui explique cela sachant que vous étiez un pilier de cette équipe en Championship ?

Le coach de Hull City, Steve Bruce, m’a écarté au profit de son fils Alex Bruce. C’était un choix qui ne se justifiait pas dans la mesure. J’ai toujours joué titulaire, partout où je suis passé en Angleterre. En Coupe d’Angleterre, j’ai joué tous les matchs jusqu’en demi-finale. Mes coéquipiers à Hull City protestaient à chaque fois qu’ils me voyaient sur le banc des remplaçants. Néanmoins, j’étais obligé de me plier à la décision du coach. Comme c’est lui le boss.

Quid de votre avenir à Hull City ?

Mon contrat est arrivé à terme et je suis libre de tout contrat pour le moment. Je pense trouver bientôt un point de chute. Car je suis en train de négocier avec un très bon club de D2 anglais, dont je préfère taire le nom.

À 35 ans, vous ne songez donc pas à raccrocher ?

Je veux encore jouer 2 ans maximum en Premier League anglaise, avant de raccrocher les godasses. Le championnat a toujours été ma préférence. C’est un championnat huppé où les joueurs ne libèrent pas beaucoup d’espaces. Il faut être fort mentalement et physiquement pour pouvoir y évoluer.

Vous avez porté le brassard de capitaine de Stoke City et de Hull City. Qu’est-ce que cela vous a fait ?

C’est une très grande fierté pour moi. Car, ce n’est pas donné à tous les Africains de porter le brassard de capitaine dans ce championnat. Parce que, les Anglais sont solidaires entre eux.

Est-ce vous avez atteint vos objectifs dans ce championnat ?

Avant de raccrocher les crampons, je veux gagner une coupe en Angleterre. Ce serait une première fois. J’ai joué deux fois la finale de la Coupe d’Angleterre. J’ai été aussi nommé meilleur joueur de l’année en 2008. En ce moment, j’évoluais à Stoke City.

Que pensez-vous du groupe éliminatoire du Sénégal pour la CAN 2015 ?

C’est un groupe jouable. Et le Sénégal peut bel bien se qualifier à l’expédition marocaine de 2015. J’ai suivi les dernières sorties de l’équipe nationale du Sénégal. Seulement que ce qui m’inquiète, est que jusqu’à présent le sélectionneur national Alain Giresse, n’a pas encore trouvé une équipe de base. Il y a beaucoup de nouveaux et on est à trois mois des éliminatoires de la CAN 2015.

D’aucuns pensent que Demba Bâ n’apporte pas grandchose à l’équipe nationale. Partagez-vous cet avis ?

C’est un joueur pétri de talent. Et, je ne sais pas pourquoi le sélectionneur national Alain Giresse a tardé à le convoquer. Demba Bâ a sorti son club (Chelsea) de situations des plus inextricables. Par ailleurs, je pense qu’il doit rester à Chelsea où il commence à bénéficier de la confiance de José Mourinho.

Quelles sont les chances des équipes africaines dans cette 20ème édition de la Coupe du monde ?

Je mise sur la Côte d’Ivoire. Les Éléphants peuvent représenter dignement le continent, après leur victoire d’entrée sur le Japon (2-1). Après il y a le Ghana qui connaît bien les grands rendezvous. Il a failli être la première nation africaine à s’inviter dans le carré d’as d’une Coupe du monde, en 2010.

Quelle est votre équipe favorite pour le titre ? 

Je place la Hollande parmi les favoris de cette Coupe du monde. C’est une grande formation qui a impressionné plus d’un lors de son match inaugural face à l’Espagne.

Stades