PARTAGER
Kosovo

Le nul (1-1) concédé devant le Burkina Faso ainsi que la victoire face au Kosovo (3-1) enregistrée par l’équipe nationale de football du Sénégal, lors des deux matchs amicaux, n’a pas servi à grand-chose, dans le classement Fifa du mois de mai.  C’est la chute libre avec 11 places de perdu.

Cette chute est difficile à expliquer. Si le critère de base est la performance, le Sénégal mériterait mieux que la 74ème place mondiale et le 15ème rang africain. Après la cuisante défaite à Abidjan (3-1) devant les Éléphants, en septembre dernier, les Lions ne gagnent certes pas mais n’ont pas non plus perdu. Le Sénégal a été tenu en échec (1-1) par le Burkina, vice-champion d’Afrique en 2013 et a vaincu la modeste équipe du Kosovo (3-1). La bande à Momo Diamé a perdu des points pour avoir vaincu une équipe de moindre envergure. Au finish, ce succès n’aurait d’importance que sur le plan sportif. Il a permis aux Lions de parfaire leur moral, parce qu’ils ne savaient plus gagner. Mais, cette victoire est non avenue  pour la Fifa. Une  vision partagée par Daouda Faye, ancien ministre des Sports du régime d’Abdoulaye Wade qui n’a pas caché son indignation à l’issue de la victoire du Sénégal face au Kosovo. «Il faut changer de méthode et ne pas faire de la date Fifa, des voyages inutiles ou un simple voyage de touristes. Je ne vois pas l’intérêt de jouer contre le Kosovo, une équipe sans âme, méconnue du grand public…. », avait  laissé entendre l’ancien ministre des Sports. Un avis partagé par pas mal d’observateurs. En vain.

Au niveau mondial, le Sénégal (74ème) se classe loin derrière l’Égypte (36ème) et la Tunisie (48ème), ses principaux adversaires en éliminatoires de la Coupe d’Afrique des nations (CAN) 2015. Sur le plan africain, l’Algérie (22ème mondial)  a délogé la  Côte d’Ivoire au toit du continent.

 

REWMI