PARTAGER
stade-caroline-faye

Le stade Caroline Faye de Mbour ne pourra pas abriter de matches de la Coupe d’Afrique des nations des moins de 20 ans, si une tribune supplémentaire n’y est pas construite, ont déclaré les membres du comité de gestion du stade et les autorités municipales de Mbour.

‘’A deux mois du premier anniversaire de l’inauguration, le 23 juin 2013, du stade Caroline Faye (réhabilité par la coopération chinoise), ce stade encourt la marginalisation. Le processus de mise en norme enclenché par la première mission d’inspection de la Confédération africaine de football (CAF), le 24 juin 2013, souffre dans les casiers’’, a relevé Pape Amar Mbodji, chargé de l’animation et de la programmation dans le comité de gestion dudit stade.

Les membres de ce comité, parmi lesquels les présidents du district de football, Mame Malick Ndiaye, du Comité départemental olympique et sportif (CDOS), Abdoulaye Kor Dior Diop, le maire de Mbour, El hadji Fallou Sylla et son staff, entre autres, ont fait face à la presse lundi.

‘’Malgré les visites de deux cabinets d’étude et de construction, américains et sénégalais, pour des travaux d’aménagement de la capacité d’accueil du stade qui doit avoir dix mille nouvelles places assises, les choses n’ont pas vraiment bougé’’, a déploré M. Mbodji.

Il s’est désolé de constater que les multiples recommandations issues de la mission conjointe ministère des Sports et de la Vie associative et Fédération sénégalaise de football (FSF), à la veille du premier match international de Ligue des champions, entre Diambars et l’ASFA Yenenga, le 7 février dernier,  »sont restées lettres mortes’’.

‘’A onze mois de la CAN juniors prévue dans notre pays en 2015, l’heure est à la mobilisation du mouvement sportif mbourois, des autorités et de l’opinion, afin de consolider le choix de Mbour pour abriter une poule de cette CAN 2015 et, en perspective, une demi-finale’’, a dit M. Mbodji.

Ce faisant, le porte-parole des initiateurs de ce point de presse a estimé que les crédits alloués par la représentation nationale, dans le cadre du budget consolidé d’investissement (BCI 2014) aux travaux d’extension du stade Caroline Faye doivent être dégagés en procédure d’urgence.

‘’Le choix de Mbour n’est pas fortuit et va même de soi avec des agrégats économiques, sportifs et démographiques qui bousculent la hiérarchie. Avec les investissements structurants que sont l’AIBD, l’autoroute à péage, la station balnéaire de Saly-Portudal, etc., Mbour, au-delà de sa façade maritime, de son climat et de sa diversité culturelle, dispose aussi des installations de l’Institut Diambars’’, a-t-il rappelé.

L’autre aspect signalé par Pape Amar Mbodji et le maire de Mbour, El hadji Fallou Syll, c’est qu’en dehors de la capitale sénégalaise, la Petite Côte est la seule zone du pays qui présente trois clubs de ligue 1, 22 autres clubs fédéraux, l’académie ASPIRE, 257 associations sportives et culturelles, pour une population qui s’accroit exponentiellement.

D’après lui, l’aménagement des 17 ha de la réserve foncière du stade Caroline Faye est ‘’une demande sociale forte’’.