PARTAGER

Un attaquant qui marque, c’est ce que souhaite tout bon entraîneur. Pourtant ce n’est pas présentement le cas chez les Lions de Alain Giresse. Du coup, si certains attaquants sénégalais se distinguent en faisant preuve d’efficacité en club, cela ne peut échapper au sélectionneur qui est en droit de se frotter les mains.

C’est le cas de Demba Ba, qui est sorti du bois pour propulser Chelsea en demi-finale de la Ligue des Champions, en signant, dans les dernières secondes du match, le but victorieux face au Paris Saint-Germain. Quatre jours après, l’attaquant des Lions remettait ça en inscrivant l’unique but de la partie contre Swansea en Premier League. Suffisant pour confirmer l’état de forme de celui que Mourinho avait pourtant mis sur une liste rouge.

Et ce regain de forme de Demba Ba est d’autant plus intéressant qu’il intervient au moment où ses coéquipiers de la Tanière, à savoir Papiss Cissé, Moussa Sow, Mame Biram Diouf… marquent le pas. Comme pour dire que Giresse a eu le bon flair en réintégrant l’ex-banni de la Tanière.

Giresse obligé de tenir compte des perf’ de Diafra Sakho

Mais Demba Ba n’est pas le seul Sénégalais à briller en club. Diafra Sakho, solide leader avec le Fc Metz et actuel meilleur buteur, est en train d’écraser la Ligue 2 française, qui attaque ses dernières journées. Et même si Giresse juge prématurée sa sélection chez les Lions, il faut dire qu’il ne peut rester insensible aux qualités de buteur de ce jeune attaquant, estimé à 6 millions d’euros, et qui fait déjà courir bon nombre de clubs européens ; avec une liste de prétendants qui s’allonge chaque jour. Poussant ainsi son agent, Thierno Seydi, à l’envoyer hors de la France la saison prochaine.

Du coup, quand on a deux attaquants axiaux qui savent marquer des buts, ça donne à réfléchir, surtout chez un technicien adepte du 4-4-2. Une telle situation, c’est ce dont rêve tout entraîneur. Et Le Quotidien de citer tout haut la question que tout le monde pense tout bas : «Et si Giresse lançait dans le bain le duo : Ba-Sakho ?»

 

Lequotidien