PARTAGER

À peine installé sur le banc, Alain Giresse a attiré pas moins de trois joueurs binationaux en équipe du Sénégal. Mais le nouveau coach des Lions s’est planté concernant deux talents prometteurs : Mbaye Niang et Diao Baldé Keïta.

Ils n’ont que 18 ans mais Mbaye Niang et Diao Baldé Keïta, nés de parents sénégalais respectivement en France et en Espagne, mettent tous les observateurs d’accord sur leur talent indéniable. Au point qu’ils sont dans le viseur de grands clubs européens. Et de l’équipe du Sénégal. La Tanière peine toutefois à séduire les deux jeunes binationaux.

Alain Giresse n’a pas été aussi heureux que quand il s’est agi de recruter Henri Saivet, Issa Cissokho et Alfred Ndiaye «J’ai discuté avec son club et on m’a fait savoir que le jeune est plus tourné vers l’Espagne. Il est né dans ce pays, donc c’est normal qu’il veuille jouer pour ce pays. En plus, l’Espagne l’a déjà choisi», servait Giresse rentré bredouille d’un périple à Rome pour discuter avec les dirigeants de la Lazio, club de Diao Baldé Keïta.

Des propos qui sonnent comme un renoncement du sélectionneur national. Même si, approché en marge du match amical Sénégal / Mali 1-1 en mars dernier, un responsable de la FSF tentait de relativiser. «Ce n’est pas un échec, en tant que technicien, Giresse ne pouvait que parler aux dirigeants du club. Pour le reste (la famille du joueur en l’occurrence, ndlr), c’est la Fédération qui s’en occupe», confiait-il.

Plusieurs fois annoncé très proche de la sélection du Sénégal, Mbaye Niang n’a jamais arboré le maillot floqué de la tête de lion. Même s’il a été convoqué pour le match amical contre la Zambie, en août 2013. Au bout de longues conciliabules auxquelles a participé son père, l’actuel avant-centre de Montpellier alors au Milan AC n’était pas venu. «Il y a eu une démarche pour le faire venir et il a répondu favorablement. Je n’ai pas fait ça sans avoir échangé avec lui. (…) On s’est entretenu et après seulement, il a accepté de venir», plastronnait pourtant Alain Giresse, en conférence de publication de la liste des Lions pour la rencontre avec les Chipolopolos.

Plus d’un an après, point de Mbaye Niang. Pourtant, l’équipe du Sénégal a effectué plusieurs autres sorties. Pis, le fantasque jeune franco-sénégalais entretient un flou artistique sur son avenir international. D’aucuns pensaient qu’au retour de la suspension d’une année à lui infligée par la Fédération française de football suite à une escapade nocturne en plein regroupement des Bleus Espoirs, Mbaye Niang pourrait être porté à répondre favorablement à l’appel de l’équipe du pays de ses parents. Que nenni ! «Je serai bientôt de nouveau sélectionnable avec les équipes françaises et j’espère être convoqué avec les Espoirs. En tout cas, je ferai tout pour. Cela passera par de bonnes prestations avec Montpellier». Ces propos, Mbaye Niang les a tenus en décembre dernier, quelques jours avant la levée de sa suspension par la FFF, le 31 décembre 2013.

Stades