PARTAGER
sidate-sarr

Le mariage entre Sidath Sarr et l’Olympique de Ngor ne dépassera sûrement pas quatre saisons. Arrivé dans le village lébou en 2010 en provenance de Suneor de Diourbel, le technicien a signifié à son président Rémy Juteau qu’il ne renouvellera pas son contrat qui prend fin à l’issue de l’exercice en cours. L’adjoint de Giresse (préparateur des gardiens en équipe nationale) est excédé, selon nos informations, par les critiques d’une partie des supporters et de certains dirigeants qui réclament plus de joueurs issus de Ngor dans le groupe de performance. Lors de la 13ème journée disputée contre Casa Sports (1-1) le technicien était d’ailleurs contraint de venir au stade Demba Diop qu’avec un seul gardien parce que Mame Antou Thioro Guèye (d’origine Ngoroise) ayant appris qu’il serait doublure de Diaby Doucouré, recruté de l’As Pikine, a pris ses affaires pour rentrer chez lui en plein regroupement.

Sidath Sarr qui, selon un de ses proches, refuse d’être guidé dans ses choix, préfère s’en aller. Il aurait même voulu le faire maintenant mais une clause dans son contrat (selon notre source) lui interdit de démissionner en plein championnat.

Avec lui, Ngor a effectué son retour en première division en 2012, 26 ans après l’avoir quittée. Promu en Ligue 1, la saison passée, Ngor a terminé dauphin de Diambars. Cette année, les résultats sont beaucoup moins reluisants. Eliminé mercredi de la coupe de la Ligue par la modeste équipe de Ndar Guedj, les Ngorois ont subi hier dimanche à domicile, leur 6ème revers de la saison. Une nouvelle défaite qui pourrait précipiter le départ du technicien dont la fin de l’aventure ngoroise est pour le moment fixée au mois de juillet prochain.

Sportsenegal