PARTAGER

Pour taire à jamais les commentaires sur la rencontre amicale très controversée du match Sénégal-Kossovo prévue le 25 mai prochain, le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) est monté au créneau en demandant  un minimum de respect pour cette équipe adverse. Pour  Augustin Senghor, peu importe ce que dira l’opinion, ce match se jouera bel et bien.

«Commençons d’abord par respecter le Kosovo, c’est un pays qui joue au football et qui, quelques jours avant de nous rencontrer, va croiser la Turquie. La même équipe de Turquie qui nous a éliminés en coupe du monde 2002 et qui est largement mieux placée que nous. Alors je ne vois pas au nom de quoi ce regard condescendant voire irrespectueux vis-à-vis du Kosovo. Très souvent, cela nous a joué de mauvais tour. Alors commençons par respecter les autres. A partir du moment où le choix des entraineurs est de jouer le Kosovo, nous jouerons contre le Kosovo», a insisté le président de la Fédération sénégalaise de football (FSF) au micro de nos confrères de la 2Stv.

 

iGFM