PARTAGER
augustin-senghor

« Jouons le Kossovo avant de le juger,  sinon on aura de grandes surprises.» Tel est en substance, ce que pense Augustin Senghor, président de la Fédération Sénégalaise de Football, du match amical devant opposer les Lions du Sénégal à l’équipe nationale du Kosovo, le 25 mais prochain à Genève (Suisse).

Et pourtant, d’anciens internationaux n’ayant pas ce choix en odeur de sainteté, n’avaient pas hésité à se faire entendre. Le cas patent, la déclaration de Diomansy Camara qui estime qu’«Affronter le Kosovo est une grande plaisanterie». A quoi Me Augustin Senghor répondra : «J’ai beaucoup de respect pour Diomansy Camara, mais il faut qu’il sache raison garder, dans la mesure où la première des qualités et le niveau le plus élevé de la grandeur, c’est l’humilité. Ce n’est pas que le Kossovo vient de naitre qu’il n’est pas une bonne équipe.» Il révèle d’ailleurs que c’est l’entraineur national Alain Giresse qui a entériné la proposition de la fédération Kosovare de disputer un match amical avec l’équipe du Sénégal. Dès lors, pour le président de la FSF, «ce n’est ni le président ni un joueur fut-il Diomansy Camara qui doit décider du choix d’un adversaire». Et le patron du foot sénégalais de préciser que le Kosovo est une équipe qui vaut les autres. Pour mémoire, la sélection nationale du Kosovo a été autorisée à disputer des matches amicaux, suite à une décision du Comité d’urgence de la FIFA le 10 janvier dernier. Cette sélection qui a disputé le 5 mars son premier match amical contre Haïti (0-0), doit aussi recevoir la Turquie à Mitrovica en amical.

En outre, les fédéraux, sur corollaire du staff technique des Lions, sont en pourparlers avec le tout nouveau président de la Fédération Gabonaise de Football pour un autre match amical à Libreville. Me Augustin Senghor a présidé le défilé marquant l’accession de notre pays à la souveraineté internationale, hier, dans sa commune (Gorée) pour la 11ème année de suite.

Rewmi