PARTAGER
giresse

Le prochain regroupement des Lions avant les éliminatoires de la Can 2015 devrait s’effectuer au Stade Léopold Sedar Senghor, une découverte pour Alain Giresse. Il y a bien des paramètres à tenir en compte.

Alain Giresse ira directement à la découverte du public sénégalais et de son antre Léopold Sedar Senghor, sans une quelconque rencontre au préalable. Ce sentiment est réconforté par le fait que le match amical Kossovo – Sénégal est prévu le 25 mai à Genève et la probable opposition avec le Gabon à Libreville. Un regroupement à Dakar avant les éliminatoires de la Can 2015 est la seule opportunité de retrouvaille avec le public.

Une foule dont le manager français a laissé filler l’opportunité de connaitre la psychologie. En termes d’évolution, on dira que Giresse a brûlé les étapes. Pourtant, après sa signature du contrat avec le Sénégal, Giresse aurait pu se mettre en situation, en organisant un regroupement à Dakar. Surtout pour la préparation du match contre l’Angola à Conakry.

Désormais, la rencontre se fera dans les circonstances pas favorables. Après avoir raté deux Can consécutives, le public n’accepterait pas de bavures.  Seul hic,  les Lions n’ont pas encore retrouvé leur marque (6 matchs nuls, 3 victoires et 1 défaite). Aura-t-il le temps de corriger ces lacunes, avant de découvrir un public qui a causé la suspension du Stade LSS ?  Celui qui s’est  plaint de l’état de la  pelouse du stade du 28 septembre, pas aussi en deçà de celui de LSS, ne devrait plus faire allusion à cet aspect. Surtout qu’il reprendra une pelouse dont le placage est artisanalement fait. Il est obligé de faire avec. Mis à part cet aspect technique, Giresse va devoir faire avec les colonies des supporters et les  fan’s  club. C’est une pression supplémentaire.

Rewmi