PARTAGER
Casa sports de Ziguinchor

Le Casa-Sport a quitté la zone rouge du classement. A la 10ème place avec 17 points, le club fanion du sud respire un peu depuis l’arrivée de Demba Ramata Ndiaye, qui semble sonner le déclic. Même si le titre est désormais compromis, les responsables du club visent toutefois le carré d’as.

Parti pour le titre final, le Casa-Sport joue désormais le maintien. Très mal partie, l’équipe fanion du sud retrouve toutefois des couleurs depuis le retour de Demba Ramata Ndiaye sur le banc de l’équipe. A deux points du premier relégable, Niarry Tally et dix points du leader, Jaraaf, le Casa-Sport n’est certes pas encore sorti de l’auberge, mais il y a de quoi respirer, car «les choses vont beaucoup mieux», de l’avis de Siaka Bodian, secrétaire général du club. «Ce n’est pas notre rang mais au vu de ce qu’on a vécu depuis le début de la saison, il y a de quoi être satisfait. Mais le travail continue, il reste beaucoup à faire. On doit encore remonter au plus haut du classement», a laissé entendre Siaka Bodian. Poursuivant sur cette lancée, il avance que l’équipe gagnerait à s’imposer à l’extérieur. Chose qu’elle n’a pas encore faite depuis le début de la saison. «Nous avons accumulé beaucoup de retard. Rien n’est encore fait. On n’a pas encore gagné à l’extérieur. Et pour assurer le maintien, il faut non seulement s’imposer à la maison, mais ne pas perdre à l’extérieur. Nous allons nous battre pour remonter vers une place confortable», a fait savoir M. Bodian.

A l’en croire, l’arrivée de Demba Ramata Ndiaye a été un déclic. Selon le responsable du club, le technicien a tenu le message idéal pour tirer le maximum des joueurs afin qu’ils puissent gagner. De ce fait, ces derniers retrouvent, selon Siaka Bodian, la confiance. «La confiance est en train de renaître. Il y a encore un trou entre le leader et nous. Nous ne sommes pas encore à l’abri. Nous visons le sommet mais tout en regardant aussi derrière nous», a précisé Siaka Bodian. Fort de cela, notre interlocuteur pense que si l’équipe parvient à se hisser dans le carré d’as, ce serait à la fois une bonne chose mais également la surprise du championnat. «Pour le tire, c’est un peu compromis vu la distance qu’il y a entre nous et le leader. Mais si on reste sur cette dynamique, on pourra atteindre le carré d’as voire le trio, ce serait en quelque sorte un exploit», rêve Siaka Bodian.

Sur toujours les objectifs de fin de saison, le secrétaire général du club affirme qu’ils joueront à fond leurs chances dans toutes les compétitions comme celle de la Coupe de la Ligue, d’autant plus qu’ils détiennent le titre. Histoire de se consoler. «La Coupe de la Ligue est notre trophée. Nous l’avons gagnée deux fois en cinq éditions et avons été trois fois finalistes. Donc on fera tout pour conserver le trophée», a martelé le secrétaire général du club fanion du Sud.