PARTAGER
Giresse

La Fédération tunisienne de football a fait d’Alain Giresse sa priorité pour remplacer le Hollandais Ruud Krol limogé du banc des Aigles du Carthage. Une rencontre serait envisagée dans ce sens entre Giresse et la FTF.

Bien que sous contrat avec le Sénégal jusqu’en 2015, Alain Giresse voit toujours sa cote grimper. À la recherche d’un entraîneur de premier plan pour substituer Ruud Krol, la Fédération tunisienne de football aurait dans son viseur le technicien français pourtant lié au Sénégal jusqu’en 2015.

Alors que le Néerlandais Ruud Krol est limogé de son poste de sélectionneur des Aigles du Carthage, la Fédération tunisienne a initié une série de rencontres avec quelques entraîneurs. D’ailleurs une rencontre avec l’actuel sélectionneur du Sénégal serait prévue pour ce vendredi.

Un site spécialisé tunisien écrit : «Nous apprenons de source fédérale sûre que le président de la Fédération tunisienne de football, Wadi Al Jari va rencontrer vendredi le Français Alain Giresse, premier candidat pour prendre en main l’équipe de Tunisie et succéder au Hollandais Ruud Krol. La FTF négocie en parallèle avec deux autres entraineurs étrangers.»

Si pendant dix mois, Alain Giresse a eu du mal à convaincre les footeux sénégalais, le technicien a retrouvé du crédit aux yeux de l’opinion en l’espace de 90 minutes, au sortir de la dernière prestation du Sénégal face à la Côte d’Ivoire à Casablanca (1-1),  comptant pour l’acte final des barrages qualificatifs au Mondial 2014.

D‘ailleurs, ce n’est pas la première fois que le nom d’Alain Giresse est avancé pour prendre en main une autre équipe. En octobre dernier, Alain Orsoni, le président du club corse d’Ajaccio mal en point en Ligue 1 française avait dit son intérêt pour le technicien de 61 ans pour succéder à l’Italien Fabrizio Ravanelli démis de ses fonctions.

Alain Giresse avait systématiquement démenti l’information.

 

Stades