PARTAGER

L’ancien international Salif Diao a déclaré, mardi soir à Dakar, que « le meilleur restait à venir pour le football sénégalais », malgré son absence à la prochaine Coupe du monde.

‘’Aujourd’hui, je pense que le meilleur reste à venir pour le football sénégalais parce qu’il y a beaucoup de gens qui s’y impliquent, beaucoup de privés qui travaillent au niveau des centres de formation, des clubs professionnels. Ils font du bon boulot. Pour moi, honnêtement, je dirai que le meilleur reste’’, a-t-il dit.

Diao s’exprimait en marge d’un rencontre tenue sur deux jours (27- 28) sur le thème: ‘’Le football, outil de cohésion communautaire: comment intégrer la problématique de l’inclusion sociale à ce sport ?’’. La rencontre était conjointement organisée par le British Council avec la Premier League (élite anglaise) et Sports4charity.

L’ancien joueur de la Génération 2002 était interrogé sur la non participation du Sénégal à la prochaine Coupe du monde de football, prévue au Brésil. Le Sénégal en a été éliminé par la Côte d’Ivoire.

‘’C’est difficile en tant que sportif, patriote qui suit les performances de l’équipe nationale. Ce n’est pas plaisant, ça fait mal (cette absence) surtout pour une Coupe du monde qui se déroule au Brésil, pays du football. Ça fait très, très mal. On l’a tous vécu amèrement’’, a-t-il confié.

‘’Maintenant, on ne va pas rester sur cela. C’est passé. Comme on le dit, le sport de haut niveau, c’est cette mentalité qui veut que ce qui s’est passé hier, on l’oublie et on se met au travail au lieu de se mettre à râler’’, a-t-il estimé.

En sport, a affirmé Diao, cette mentalité permet d’arriver à surmonter le passé et penser à travailler pour le futur.

‘’Ce qui fait que le sport est fabuleux. C’est que tout ce qui compte, c’est ce qu’on fait au présent. Le plus important, c’est de travailler dans le présent, en espérant un meilleur futur’’, a-t-il ajouté.

Le programme ‘’Premier Skills’’ vient en appui aux communautés pour former des éducateurs pour ces jeunes. C’est un programme international d’appui aux entraîneurs et arbitres amateurs. Il est développé conjointement par la Barcleys Premier League (élite du Football anglais) et le British Council.

APS