PARTAGER

Sur trois fronts avec Red Bull Salzburg, son club autrichien, Sadio Mané aura un autre challenge non moins palpitant durant cette année 2014. Cette fois sous le maillot de l’équipe du Sénégal.

Sa première apparition sous la tunique des Lions, en mai 2012 à Marrakech en amical contre les Lions de l’Atlas du Maroc, avait marqué les esprits. Époustouflant d’aisance technique et de percussion, Sadio Mané avait permis à l’équipe du Sénégal, alors coachée par Joseph Koto, de signer une historique première victoire (1-0) en terre marocaine en offrant la balle du but à Moussa Konaté.

Dans le sillage de cette énorme prestation, le jeune n°10 de 21 ans y allait de son petit but lors de la 1ère journée des éliminatoires du Mondial 2014 contre le Liberia (3-1) en juin 2012 à Dakar. Le grand public sénégalais découvrait alors l’enfant de Bambali qui, quelques semaines plus tard, allait éclabousser de son talent les JO 2012 à Londres hissant les Olympiques en quart de finale. Depuis, Sadio Mané a pris du galon dans la Tanière des Lions. Et Alain Giresse, le sélectionneur national, s’était attiré les foudres des observateurs, pour l’avoir laissé sur le banc lors du match aller des barrages du Mondial 2014 perdu (3-1) par l’équipe du Sénégal à Abidjan contre la Côte d’Ivoire. Entré en seconde période, Sadio Mané avait remis les Lions sur orbite et le public du stade Félix Houphouët-Boigny s’était étonné qu’un tel joueur soit resté sur le banc de touche. Les regrets des férus sénégalais de foot se sont avivés après l’époustouflante prestation de l’ancien Messin au retour à Casablanca (1-1) où il a écoeuré Didier Drogba et compagnie, le capitaine des Éléphants étant même obligé de commettre un penalty pour le stopper.

Aujourd’hui, Sadio Mané et ses coéquipiers ont fait leur deuil du Mondial 2014. Désormais, ils sont résolument tournés vers leur prochain objectif : la qualification à la CAN 2015 au Maroc. Cela passe par des éliminatoires très disputées avec un calendrier, entre septembre et novembre 2014, qui s’annonce démentiel. Qu’à cela ne tienne, les Lions pourront encore compter sur leur jeune métronome qui s’affirme, au fil des sorties, comme le leader technique de l’équipe du Sénégal en dépit de son jeune âge. Le
5 mars prochain, à l’occasion du match amical annoncé entre les Lions et les Aigles du Mali, Sadio Mané devrait fêter sa 15ème sélection.

©Stades