PARTAGER
FSF

1,440 milliard F Cfa ! C’est la rondelette somme que la CAF va distribuer entre les 16 sélections africaines présentes à la 3ème édition du CHAN (Afrique du Sud, 11 janvier au 1er février 2014). Et le dernier de la classe, est d’ores et déjà assuré de toucher 45 millions F Cfa qui guise de primes. Ce qui le Sénégal aurait au moins touché. Mais, c’était sans compter avec la détermination de la Mauritanie.

Une simple qualification au Championnat d’Afrique des nations (CHAN 2014) qui se déroule présentement en Afrique du Sud (11 janvier au 1er février) aurait permis à la Fédération sénégalaise de football d’encaisser un chèque de 45 millions de F Cfa. Hélas, c’est la Mauritanie qui a émargé à la place du Sénégal. La Confédération africaine de football (CAF) a dévoilé la grille de répartition hier, mercredi 22 janvier 2014, des primes à distribuer. Ils s’élèvent à 3,2 millions de dollars (1,440 milliard F Cfa).

En effet, si au soir du 1er février 2014, le vainqueur de la 3ème édition du Championnat d’Afrique des nations, Afrique du Sud 2014, était les «Lions», ils allaient empocher 750.000$ (337.500.000 F Cfa). Le finaliste quant à lui s’en tirera avec la bagatelle de 400.000$ (180 millions F Cfa).

Chacune des 16 équipes ayant pris part à la compétition recevra une prime en fonction de ses résultats au cours de la compétition, suivant une grille de répartition qui a été rendue publique par la Confédération Africaine de Football. Cette grille se décline comme suit : – 250.000$ (112.500.000 F Cfa) chacun pour le 3ème et le 4ème ; – 175.000$ (78.750.000 F Cfa) pour chaque sélection éliminée en quarts de finale ; – 125.000$ (56.250.000 F Cfa) pour les sélections ayant terminé 3ème de leur groupe, – 100.000$ (45 millions F Cfa) pour chaque sélection classée 4ème de son groupe.

C’est un total de 3,2 millions de dollars US (1,440 milliard F Cfa) qui seront donc répartis aux 16 participants.

Des primes substantielles qui témoignent de la croissance rapide et de l’intérêt remarquable d’une compétition dont l’idée a été lancée en 2007, commente-t-on dans le communiqué de la CAF.

Rappelons que, c’est la première fois que les «Lions» manquent à cette compétition exclusivement réservée aux joueurs évoluant dans les différents championnats d’Afrique. La première édition a eu lieu en Côte d’Ivoire en 2009. La deuxième au Soudan en 2011 avant que l’Afrique du Sud n’abrite la 3ème édition. La première en année paire.

©sudonline