PARTAGER

Emmanuel Adebayor (Togo) et Samuel Eto’o (Cameroun), deux grands attaquants naguère en difficulté, retrouvent leur efficacité en championnat d’Angleterre, au moment où les attaquants sénégalais Demba Ba et Papiss Demba Cissé restent dans leur dur, en cette période de marché des transferts.

Banni par l’ancien entraîneur de Tottenham, le Portugais André Villas-Boas, le Togolais est devenu l’arme fatale de son club, en deux mois, à la faveur d’un changement dans le staff technique.

Relancé par Tim Sherwood, le remplaçant du Portugais, ‘’Sheyi’’ en est déjà à cinq buts permettant à son équipe d’engranger 16 points sur 18 possibles.

Le bourreau des Lions sur la route de l’Allemagne 2006, sous contrat avec Tottenham, a ainsi changé de trajectoire en seulement deux mois.

Samuel Eto’o, qui avait été, lui, placé par Chelsea sur la liste des transferts en fin de saison à cause d’une petite forme depuis son arrivé d’Anji Makhathchkala (Russie), est redevenu, à la faveur d’un triplé contre Manchester United, dimanche, le buteur patenté que cherchait Chelsea pour jouer les premiers rôles.

Son manque de rythme est désormais un mauvais souvenir. Et Eto’o a saisi le match de dimanche contre Manchester United (3-1) pour être décisif avec ses trois buts.

L’attaquant camerounais a attendu ce grand rendez-vous pour montrer qu’il était toujours de la race des grands buteurs. Il a ainsi permis à son entraîneur José Mourinho de retrouver le sourire et la foi en son équipe dans les compétitions domestiques mais aussi en Ligue des champions.

Eto’o, grand seigneur, a eu la délicatesse de dédicacer un de ses buts à son coéquipier, Demba Ba, qui a du mal à aligner les performances de très haut niveau.

S’il devrait rester chez les Blues à cause de la blessure de Fernando Torres comme en début de saison quand Chelsea avait prêté le Belge Romeleu Lukaku, Ba est attendu pour retrouver la confiance et la réussite devant le but.

Auteur d’un but, depuis le début de la saison, l’ancien attaquant de Newcastle (D1 anglaise) annoncé partout en ce marché hivernal, sera obligé de faire contre mauvaise fortune bon cœur.

Demba Ba, qui n’était pas même pas sur le banc des remplaçants contre Manchester United, dimanche, doit jouer son va-tout avec comme concurrent l’Allemand André Schürrle‎.

Si Demba Ba est quasiment sûr de rester pendant ce marché hivernal à cause de la blessure de l’Espagnol Torres, Papiss Demba Cissé (Newcastle) lui est dans une très mauvaise passe.

L’ancien capitaine des Lions, auteur d’un but sur penalty en championnat depuis le début de la saison, reste souvent scotché sur le banc des remplaçants. Il n’est plus une priorité du côté des dirigeants des Magpies.

Le natif de Sédhiou (sud) a le soutien d’André Pardew. Il semblerait toutefois que les dirigeants ont déjà acté son départ et ils attendent seulement un gros chèque pour le voir partir.

Heureux encore que malgré son manque de réussite, l’attaquant des Lions garde toujours une belle cote aussi bien en Europe (Allemagne) que dans des championnats exotiques comme le Qatar et la Chine où il pourrait partir pour assurer ses arrières.

APS