PARTAGER
saivet et sané

«En ce moment ils m’énervent». Le message est clair : le président bordelais Jean-Louis Triaud n’apprécie guère le comportement de ses joueurs ces derniers temps. Et pour cause. Depuis le début  de l’année 2014, les Girondins ont connu trois défaites en quatre rencontres toutes compétitions confondues, ne s’imposant seulement qu’en coupe de France face à Raon l’Etape (2-1). En championnat le bilan est peu reluisant : deux revers en deux matchs, notamment à domicile face à Toulouse dans le derby de la Garonne. « On aurait dû faire mieux» souligne-t-il. «Notre spécialité cette saison c’est l’irrégularité. Mais je n’ai pas d’explication à propos de notre inconstance», regrette Triaud, dans les colonnes du site du club.