PARTAGER

Sadio Mané a fait parler de lui samedi, à l’occasion du match amical que son équipe a remporté face au Bayern de Munich (3-0), dans l’antre du Red Bull Arena de Salzbourg. La démonstration des Taureaux rouges a été fatale aux Munichois qui sont ressortis du Red Bull Arena Stadium de Salzbourg sur une véritable déculottée. La faute à un Sadio Mané insolent d’aisance technique et de percussion.

Le meneur de jeu de Red Bull, impliqué sur les trois buts de son équipe, a encore prouvé qu’il avait le don de soulever tout un stade, toute une équipe, à chacun de ses dribbles.

Comme un magicien qui émerveille les petits, impressionne les grands et émoustille les anciens.

But, penalty et passe décisive

Dès la 13ème minute de jeu, le n°10 des Lions du Sénégal a montré la voie du succès à ses camarades en laissant dans le vent le Brésilien Dante et l’Espagnol Xavi Martinez, avant de tromper la vigilance de Manuel Neuer, le portier bavarois. Sadio Mané ne s’en arrête pas là.

À peine les Bavarois sont-ils revenus de leurs émotions qu’il a remis le métier à l’ouvrage en étant à l’origine du penalty transformé par son capitaine Soriano (20’). Le Bayern n’en était qu’à la moitié du calvaire que lui a fait subir le Sénégalais de Salzbourg.

En un centre millimétré de Sadio permet à Zulz d’inscrire le troisième but de Red Bull (44’). Le score aurait pu être plus lourd si la frappe de l’enfant de Bambaly Beroto n’avait pas échoué sur la barre transversale adverse. Les Bavarois ont vainement tenté de revenir au score.

Guardiola à Sadio Mané : «Super»

Sadio Mané quant à lui continue à marcher sur l’eau. D’ailleurs sa prestation n’a pas laissé zen Pepe Guardiola, l’entraîneur de Bayern Munich. Après la rencontre, le technicien espagnol s’est rapproché
du joueur pour lui serer la main en lâchant «super». Suffisant pour que les médias allemands reconnaissent que le Sénégalais a mystifié la défense bavaroise par des dribbles et autres feintes et coups de reins dont il détient le secret.

 

Stades