PARTAGER

Le stade Demba Diop sera le théâtre de deux gros chocs ce samedi avec le Diaraf qui croise le fer avec l’As Pikine et l’Us Ouakam qui défiera le champion en titre, Diambars, pour le compte de la 5ème journée de Ligue 1. Le leader, le Port, fera face à Niary Tally avec l’espoir de consolider sa place en tête du classement.

Ça promet une guerre des étoiles ce week-end, notamment au stade Demba Diop où s’affronteront quatre des équipes les plus attendues cette saison, le Diaraf face à l’As Pikine et Us Ouakam contre Diambars. Ce sont les deux affiches-chocs de la 5ème journée de Ligue 1. Deux classiques en majuscules qui risquent de faire bouger les choses en ce très indécis début de saison. Car les équipes qui sortiront vainqueurs de ces deux duels en sortiront renforcées dans la perspective du titre. D’abord, l’As Pikine (8 pts), 2ème au classement avec 2 points de retard sur le leader, qui pourrait profiter de ce déplacement pour virer provisoirement en tête du classement en attendant la sortie du Port demain devant Niary Tally. Mais, la situation ne s’annonce pas aussi simple pour les Banlieusards qui devraient s’attendre à tout sauf une partie de plaisir devant des Médinois (4èmes ; 6 pts) gonflés par leur premier succès (2-0) de la saison, lors de la précédente journée sur le terrain de la Linguère de Saint-Louis. Même si le Diaraf n’a pas réussi à battre les Pikinois l’année dernière (défaite 1-0 à Alassane Djigo et match nul 0-0 au retour), l’équipe d’Alassane Dia n’en reste pas moins une formation qui réussit bien au club de la Médina qui, sur les cinq dernières oppositions, n’a perdu qu’une fois contre deux victoires et autant de matches nuls.
Ensuite, Diambars (7ème ; 5 pts) qui se déplace sur un terrain qu’il n’a jamais conquis. Face à l’Us Ouakam (5ème ; 6 pts), l’égalité est parfaite sur l’ensemble de leurs confrontations en championnat, avec deux victoires pour chaque équipe. Et même si la claque (4-2) encaissée la saison dernière n’a pas empêché Diambars de décrocher deux mois plus tard le premier titre de champion, elle aura laissé des séquelles. C’est donc en terrain miné que se déplacent les joueurs de Pape Boubacar Gadiaga face à des Ouakamois sur le chemin de la résurrection après une année 2013 cauchemardesque. Les difficultés de Diambars en ce début de saison pourraient être une aubaine pour les coéquipiers de Pape Latyr Ndiaye qui ont un grand coup à jouer ce soir à Demba Diop. Une grande soirée de spectacle, aussi passionnante que le choc des promus qui mettra aux prises le Stade de Mbour à Suneor au stade Caroline Faye de Mbour.

Lesoleil