PARTAGER
Papiss Demba Cissé

Newcastle joue à l’intéressé-désintéressé dans le probable départ Papis Cissé annoncé depuis décembre. Les Magpies ont refusé l’offre d’un club qatari qui a proposé 9 millions d’euros pour s’attacher les services de l’attaquant sénégalais. Ce qui réconforte l’argument selon laquelle, l’ancien attaquant messin ne sera pas vendu ce mercato hivernal.  Un prêt semble profiler à l’horizon.

 C’est de la plaisanterie ! On envisage de laisser partir un joueur,  mais en cachette, on se soucie un peu de son devenir, voila ce à quoi joue Newcastle dans ce qu’il convient d’appeler l’affaire Papiss Cissé.

Alan Pardew a clairement fait savoir qu’il ne s’opposera pas au départ de l’attaquant international sénégalais de son équipe. Vu  la concurrence avec le duo Shaola Ameobi et Rémy Loïc, le technicien anglais est persuadé que Papiss Cissé ne s’en sortira pas. «Je suis sûr qu’en janvier, beaucoup d’équipes se pencheront sur sa situation, concède le coach des Magpies sur Sky Sports. Elles devront dépenser beaucoup d’argent pour l’attirer», a-t-il prédit. Il ne se pose pas un problème de preneur, parce que le Sénégalais garde néanmoins une bonne côte en Europe, puisque le Borussia Dortmund, le Rubin Kazan et d’autres clubs se sont renseignés à son sujet. Mais l’intention semble inavouée du côté des Magpies dans ce départ souhaité de Cissé. Un club qatari qui aurait proposé 9 millions d’euros pour décrocher le joueur a vu son offre refusée. Certes, cette somme est en deçà des 12 millions d’euros qu’avait investis Newcastle pour prendre Papiss Cissé à Fribourg, mais pour un joueur qui n’a été titularisé qu’à 6 reprises en 21 matchs de Premier League, cette offre n’est pas si mauvaise que cela.

Ce refus démontre que Newcastle n’a pas l’intention de céder le joueur. Le club anglais semble surseoir à la décision de laisser partir Cissé. Toutefois, si ce scenario arrivait à se produire, ça serait en forme de prêt. C’est d’ailleurs cette thèse qui est susceptible de se réaliser.

Un prêt profile à l’horizon

Newcastle n’est pas encore trop sûre de garder Shola Ameobi et Rémy Loïc, les deux attaquants qui empêchent Papiss Cissé de s’épanouir. Le contrat de Shola Ameobi arrive à expiration en juin et il est très sollicité. Au regard des intérêts (Stoke City et autres), Newcastle aura de la peine à convaincre l’attaquant international Nigérian de rester. En fin de prêt, QPR est récemment monté au créneau pour faire de la surenchère concernant son joueur Rémy Loïc. Les bailleurs demanderaient 17 millions pour céder l’international français, une somme que  Newcastle ne semble pas disposer à payer pour garder l’attaquant français. A deux semaines de la rupture du mercato hivernal, le club ne va peut-être pas laisser Papiss Cissé, le seul attaquant qui serait sous contrat avec les Magpies. L’ancien attaquant de la Douanes sera une solution alternative pour pallier d’éventuel départ à l’improviste. Toutefois, le Sénégalais qui a besoin d’un temps de jeu suffisant pourrait être cédé en prêt ou en échange. Borussia Mönchengladbachs’est déjà signalé dans ce sens, selon le Northern Echo.

©Rewmi