PARTAGER
Zargo Touré n’est pas satisfait de la position de son club au classement actuel de la ligue 2 française. Le défenseur central du Havre ne s’alarme pas pour autant.
Évoquant l’équipe du Sénégal ou il n’est plus revenu depuis le déplacement au Liberia en juin dernier, Zarco se dit prêt pour les éliminatoires de la Can-2015 au Maroc.

Zargo, votre club, le Havre se morfond dans le ventre mou du classement après 19 journée de ligue 2 française. Bilan à mi-parcours bien peu satisfaisant, n’est-ce pas ?

C’est sur. Mais nous comptons le même nombre de points que l’année dernière à pareil moment. Certes, on aurait du gagner quelques matchs pour décoller. Malheureusement, nous avons concédé 9 matchs nuls (le Havre a 5 victoires, 9 nuls et 5 défaites après 19 journées, ndlr).

Qu’est ce qui explique votre mauvais démarrage ?

Pour le mauvais démarrage, c’est que, comme je l’ai dit, nous avons concéder beaucoup de matchs nul, des matchs que l’on aurait pu gagner. Malheureusement, c’est ce qui a fait que nous avons mal débuté.

Avant la trêve, le Havre s’est rebiffé enchainant victoires et matchs nuls. Qu’est ce qui est à l’origine de ce sursaut d’orgueil chez vous ?

Comme on n’était pas bien parti, on s’est parlé entre nous et le message est passé. Contrairement à l’an dernier, pour l’entame de cette saison, on n’arrivait pas à bousculer nos adversaires. Mais nous nous sommes serré les coudes et avons enchainé les victoires.

Le Havre est classé 14ème du classement, ne craignez-vous vous pas une relégation du club en national ?

Non, pas du tout. Je n’y pense même pas. Il nous reste des matchs à disputer. Le classement est un peu serré et nous ferons tous pour enchainé avec des victoires. Cette saison, je n’ai pas encore marqué de but. Mais du moment que le championnat n’est pas arrivé à son terme, je ferai tout pour marquer au moins un (rires).

Etes-vous satisfait de vos prestations ?

Oui, je suis satisfait de mes prestations. Je fais correctement mes matchs et le coach a confiance en moi.

Par rapport à l’équipe national, des gens disent qu’Alain Giresse a trouvé son noyai dur à l’issue de la rencontre Sénégal – Cote d’Ivoire. Qu’en pensez-vous ?

Pour la sélection, c’est dommage que nous ayons manqué de peu la qualification à la coupe du monde 2014 au Brésil. C’est vrai que l’équipe avait fait une belle prestation face à la Cote d’Ivoire. Et les sénégalais ont apprécié cette sortie. Il revient au coach de prendre en compte tout ce que nous avons fait lors de ces éliminatoires. Personnellement, je vais continuer à bosser pour mériter d’être sélectionné.

Eliminé à Bata en 2012, pas qualifié en 2013, quel devrait être l’objectif des lions pour la Can-2015 ?

Selon moi l’objectif est de ce qualifié pour la prochaine Can pour continuer la progression de l’équipe. Et nous ferons notre maximum pour atteindre cette objectif.

Etes-vous satisfait du bilan d’Alain Giresse qui vient de faire une année samedi 11 janvier 2014 à la tête des lions ?

Oui, je suis satisfait du boulot du coach qui fait progresser l’équipe. Il est entrain de faire un excellent travail en donnant de la confiance aux jeunes. C’est un vrai professionnel. Peut-être que nous n’avions pas la chance de manquer de peu la qualification pour la coupe du monde qui était dans nos cordes.Alain+Giresse+Senegal+v+Ivory+Coast+FIFA+2014+eeC02n7-tGUl

Quels sont vos objectifs personnels avec votre club et la sélection ?

Mon objectif est de continuer à bosser avec mon club pour finir parmi les trois premiers du championnat et accéder en ligue 1. Et avec l’équipe nationale, je ferais tout mon possible pour répondre à l’appel de mon pays si le coach a besoin de mes services.

Comment analysez-vous la prestation de Messin Diafra Sakho que vous côtoyez en championnat ?

Diafra est un jeune joueur comme nous. Il continue sa progression. Je suis content pour lui parce que j’ai joué avec lui à Boulogne-sur-Mer. Il est entrain de faire de bonnes choses. Si le coach se décide de l’appeler en sélection, je suis convaincu qu’il fera correctement son travail.

 

 

Stades