PARTAGER
Jaraaf

Le Jaraaf et le Duc ont enregistré leur première victoire de la saison. Le Casa Sports a chuté pour la deuxième fois de suite alors que le Port poursuit sa marche victorieuse et la Linguère sa descente aux enfers. La quatrième journée a bouleversé la Ligue 1, toujours plus passionnante.

Le Jaraaf et le Duc, grande première
Les Médinois attendaient cette victoire depuis longtemps. Comme l’avait promis l’entraîneur Abdoulaye Sarr après le match nul concédé devant Touré Kunda, la réaction du Jaraaf n’a pas mis du temps à venir. Et c’est la Linguère de Saint-Louis qui payé les frais du réveil des « Vert et blanc » en s’inclinant sur la marque de 2 buts à 0 au stade Me Babacar Sèye. Une victoire qui permet au club de la Médina de gagner 6 places au classement et de se placer au pied du podium (4e ; 6 pts). En revanche, les Saint-Louisiens s’enfoncent de plus en plus dans la zone rouge. Avec cette troisième défaite de la saison, ils sont désormais seuls à porter le bonnet d’âne, le Duc (9e ; 4 pts) ayant réussi à s’extirper de la zone de relégation après son succès étriqué (2-1) sur le Casa Sports. Peut-être le déclic pour les « Etudiants » et les Médinois…

Diambars fait du surplace, le Casa Sports chute encore
Le champion n’est pas complètement guéri. Alors qu’il espérait prendre définitivement son envol suite à son succès convaincant (2-1) sur la pelouse de Yeggo, Diambars a replongé en concédant le match nul (1-1) à domicile devant Niary Tally. Un partage des points qui n’arrange pas les affaires de Pape Boubacar Gadiaga mais fait, en revanche, l’affaire des Dakarois en difficulté depuis leur succès lors de la première journée sur la Linguère. Le club qui reste sur deux revers de suite stoppe ainsi l’hémorragie et se donne une bouffée d’oxygène, une issue qu’aurait sans doute préférée le Casa Sports qui traverse une zone de turbulence. Défaits (3-2) dimanche chez eux par le Port, les Sudistes ont encore chuté mercredi devant le Duc (2-1). Un revers qui a mis les supporters dans tous leurs états. Inquiets du départ massif de certains éléments-clés de l’effectif d’Ibou Diarra, les inconditionnels redoutent déjà le pire et prient que les choses rentrent dans l’ordre au plus vite.

Le Port ne s’arrête plus
A ce rythme, il est évident que les regards vont changer et l’objectif du maintien pourrait vite disparaître du vocabulaire de Malick Daff. Considéré comme un simple outsider aux ambitions limitées, le Port continue pourtant sa marche en tête du classement dont il occupe désormais seul le trône. Profitant du match nul (1-1) de l’As Pikine sur le terrain de Touré Kunda, les coéquipiers de Pape Sassy Diallo ont assuré l’essentiel devant Yeggo. Ils se sont imposés (2-0) grâce à un doublé de Mame Moussa Dione. Une victoire tranquille qui permet aux hommes de Malick Daff d’avoir 2 points d’avance sur son dauphin pikinois et 5 sur son adversaire du jour, première non relégable.

10 buts marqués, une seule victoire à l’extérieur
Le Diaraf a réalisé une bonne opération avec sa première victoire de la saison (2-0) sur la pelouse de la Linguère de Saint-Louis. Les Médinois sont du reste la seule formation à s’être imposée en terrain adverse lors de cette quatrième journée de Ligue 1. Une quatrième tour moins prolifique que la journée précédente ; 10 buts seulement ont été marqués soit 5 de moins que la troisième journée. C’est le match Duc – Casa Sports qui a enregistré le plus de buts avec 3 réalisations (victoire du Duc 2-1). Trois rencontres se sont soldées par un partage des points dont deux sur un score vierge Touré Kunda – As Pikine et Suneor – Uso. Mame Moussa Dione est le seul joueur à s’être offert un doublé lors de la victoire du Port devant Yeggo. C’est le premier attaquant à réaliser une telle performance depuis le début de la saison.

Lesoleil