PARTAGER

Dans sa livraison du jour, le journal l’Observateur a donné la parole à El Hadji Ousseynou Diouf ancien pensionnaire de l’équipe nationale de football du Sénégal. Dans l’interview, le ballon d’or de 2002 n’est pas passé par quatre chemins pour tirer sur Gaston Mbengue, membre de la Fédération de football et non moins promoteur de lutte.

«Il ne connait rien au football. Pensez-vous qu’un dirigeant comme El Hadj Malick Sy «Souris» ou Pape Diouf vont accepter de parler football avec lui? Quel conseil peut-il donner à un footballeur et que ce dernier l’écoute ? Il m’a dit qu’il s’occupait du marketing. Mais il s’est disputé avec la majorité des sponsors au Sénégal.», avait laissé entendre Diouf, déclarant par ailleurs, que «Sa Ndiambour» ne connait que la lutte.

Suffisant  pour faire sortir de ses gongs Gaston Mbengue qui estime que «si El Hadj Diouf dit que je ne m’y connais pas en football, c’est mal me connaitre. Il oublie que j’ai recruté et dirigé son père au Ndiambour de Louga dans les années 80. (…) Mais comme il sait qu’il est en fin de carrière et qu’il n’a pas investi au Sénégal, il en veut à tous. C’est un révolté de la nature en fait.»

«C’est un arriviste. Il doit tout au Sénégal et non le contraire comme il le pense. Mais bon je le comprends , il y a des gens qui veulent le poste du président de la fédération de football qui sont derrière lui, et d’autres qui sont au niveau du ministère des Sports», ajoute Gaston Mbengue qui dit être en bons termes avec tous les sponsors.

©GFM