PARTAGER

Ils ne sont plus que 3 à briguer le titre de joueur de l’année. Il s’agit de Didier Drogba (Côte d’Ivoire), de John Obi Mikel (Nigeria) ou Yaya Touré (Côte d’Ivoire). La Confédération africaine de football (CAF) qui va livrer son verdict ce jeudi 9 janvier à Lagos, a rendu public le top 3, hier, mercredi 8 janvier 2014.

Qui succédera à l’international ivoirien Yaya Touré pour le titre de meilleur footballeur africain de l’année 2013 ? Le verdict sera connu ce jeudi 9 janvier à Lagos.

Le sociétaire de Manchester City qui vise la passe à trois (après ses deux premiers couronnements en 2011 et 2012) afin d’égaler Abédi Pelé (1991, 1992 et 1993) et Samuel Eto’o Fils (2003, 2004 et 2005) qui sont les seuls à avoir réussi une telle performance, aura comme adversaires son coéquipier en équipe nationale, Didier Drogba et le Nigérian, John Obi Mickel. Didier Drogba peut donc espérer un troisième couronnement après ceux de 2006 et 2009. Vainqueur de l’édition 2008, la CAF avait décidé de donner le trophée au Malien Frédéric Kanouté. Drogba avait refusé de quitter ses coéquipiers en pleine compétition de la CAN 2008 au Ghana pour se rendre à Lomé qui abritait la cérémonie.

John Obi Mikel quant à lui, n’a jamais eu l’honneur de figurer sur le podium. Toutefois, en 2005, alors qu’il effectuait ses débuts en Europe (Lyn Oslo en Norvège), il avait été distingué Espoir africain de l’année.

Le ballon d’or africain, rappelle-t-on, est un trophée récompensant le meilleur joueur africain de l’année (année débutant en janvier et finissant en décembre). Il est désigné par la Confédération Africaine de Football (CAF) via le vote des sélectionneurs et capitaines des 53 d’équipes africaines. Par ailleurs, il faut noter que pour le titre de meilleur joueur opérant en Afrique, ils ne sont également plus que trois. Il s’agit d’Ahmed Fathi, de Mohamed Aboutreika et de Sunday Mba.

Habitué du titre de meilleur joueur opérant en Afrique, Mohamed Aboutreika tentera, pour ses adieux, de remporter une quatrième couronne après celles de 2006, 2008 et 2012. Ahmed Fathi et Sunday Mba n’ont jamais eu droit de cité jusqu’à cette année.

Pour les autres trophées, il y a celui de l’équipe de l’année qui met aux prises le Burkina Faso, l’Ethiopie et le Nigeria. Celui de l’équipe de l’année (jeunes), il revient aux U 17 du Nigeria.

Le trophée du club de l’année sera disputé entre Al Ahly (Egypte), le CS Sfaxien (Tunisie) et les Orlando Pirates (Afrique du Sud).

Le trophée du Fair-Play sera remis aux supporters du Nigeria. Quant au trophée de l’entraîneur de l’année, il va opposer Manu Garba (coach des U 17 du Nigeria), Stephen Keshi (Nigeria) et Paul Put (Burkina Faso).

Le titre de meilleur espoir va opposer Ebenezer Assifuah, Saleh Gomaa et Kelechi Iheanacho. Celui du meilleur arbitre entre Alioum Néant, Haimoudi Djamel et le Gambien Papa Bakary Gassama

Enfin, pour les légendes, la CAF a retenu les noms de Bruno Metsu (Sénégal) et de Mehdi Faria (Maroc).

sudonline