PARTAGER
LSFP

La première victoire de Diambars, le Port qui conforte sa place de leader, le Diaraf qui attend toujours son premier succès de la saison en championnat, des attaquants particulièrement chauds, la troisième journée de Ligue 1 a été remarquable.
La réaction était attendue. Après deux journées plutôt poussives marquées par une défaite et un match nul, Diambars se devait de se rassurer au risque de voir ses chances de conserver son titre de champion en prendre un sérieux coup. Samedi, le club de Saly a donc pu redresser la barre devant l’Asc Yeggo, première victime du réveil des « Académiciens », victorieux (2-1) au stade Demba Diop. « C’est une victoire dans la douleur, mais le contenu était bon. Il y a eu de l’intensité mais nous n’avons pas déjoué. Nous avons pu surmonter les difficultés pour nous imposer. Donc c’est une victoire méritée parce que nous avons mis tous les ingrédients, nous avons bien défendu et bien maîtrisé le match dans l’ensemble », a déclaré leur coach, Pape Boubacar Gadiaga, à l’issue de la rencontre. Malgré une forte tension, les partenaires d’Emmanuel Gomis, auteur du but de la victoire, y sont allés avec les tripes pour chercher cette victoire précieuse qui commençait à faire désirer, tant le début décevant du champion a soulevé des inquiétudes notamment sur sa prochaine campagne africaine. Un grand soulagement donc pour l’entraîneur et son staff qui espèrent que ce succès va enfin faire sortir leur équipe de sa torpeur. « Je ne sais pas si c’est le déclic, mais ce match va nous donner de la confiance », espère le technicien.
Ce succès permet à Diambars de revenir à la 6ème place du classement, à trois longueurs du leader, Port.

Le leader et son dauphin assurent
Les joueurs de Malick Daff ont bien négocié leur déplacement périlleux à Kolda, nouveau fief du Casa Sports. Sous la menace des Sudistes, ils ont su répondre présent et réaliser la meilleure opération du week-end en allant s’imposant (3-2) au bout d’un match fou. Avec cette victoire, le Port confirme son bon début de saison et surtout sa place de leader. Avec 7 points, il devance l’As Pikine à la faveur d’un meilleur goal-average (+3 contre +2). Les Pikinois ont assuré à domicile devant le Dakar université club. Une victoire (2-1) qui leur permet de mettre la pression sur le Port avant leur déplacement à haut risque demain à Mbour où les attendent un Touré Kunda en pleine renaissance après sa chute d’entrée.

Le Diaraf à la traîne
Considéré comme l’un des favoris dans la course au titre, le Diaraf se donne encore beaucoup de mal à décoller. Le club qui n’a toujours pas enregistré la moindre victoire a été une fois de plus contraint au partage des points sur son terrain par Touré Kunda (1-1). Sans doute surpris par le niveau et l’intensité du jeu des Mbourois, les hommes d’Abdoulaye Sarr ont frôlé la correctionnelle et s’en sont tirés à bon compte avec ce match nul sur lequel aucune des deux formations ne crache. Même si Laye Sarr refuse de parler de contreperformance, les mots sont assez révélateurs. « Ce n’est pas une contreperformance. C’est vrai que sur le plan comptable, nous avons perdu deux points, mais c’est un résultat logique », a reconnu l’entraîneur du club de la Médina qui pointe déjà à quatre longueurs du leader et à une dixième place qui ne sied pas à son statut.

La Linguère, toujours dans le rouge
Les Saint-Louisiens ont enregistré leur premier point en championnat et c’est déjà un événement. En allant faire match nul (1-1) sur le terrain du Stade de Mbour, ils stoppent l’hémorragie en attendant la réception du Diaraf demain pour espérer prendre leur envol. La Linguère n’est tout de même pas seule dans le rouge, le Duc, qui a concédé un deuxième revers de suite a basculé dans la zone de relégation avec un seul point au compteur.

15 buts inscrits, 3 victoires à l’extérieur
Le match entre le Casa Sports et le Port a été le plus prolifique avec 5 réalisations, une première cette saison. A l’exception du derby entre l’Uso et Ngor, 2 buts ont été marqués au moins dans tous les stades. Au total, 15 buts ont été inscrits lors de cette troisième journée qui a bien réussi aux équipes en déplacement. Seul le Duc a perdu sur la pelouse de son adversaire, l’As Pikine. Alors que la Linguère, l’Olympique de Ngor et Touré Kunda ont fait match nul respectivement devant le Stade de Mbour (1-1), l’Uso (0-0) et le Diaraf (1-1), Diambars, le Port et Suneor sont allés chercher la victoire à l’extérieur. Une journée particulièrement maudite pour le Diaraf qui a perdu deux de ses cadres, Matar Kanté et Idrissa Niang, tous les deux blessés. Yeggo, de son côté, devra se passer des services de Saliou Sall et Pape Ibrahima Dramé pour le déplacement sur le terrain du leader, le Port. Les deux joueurs ont été expulsés lors de la défaite des Sicapois devant Diambars, arbitré par Daouda Kébé qui a brillé par ses mauvaises décisions.

 

Lesoleil