PARTAGER

Prêté jusqu’à la fin de saison par l’Ac Milan à Montpellier, Mbaye Niang a marqué son premier but sur penalty ce dimanche, en Coupe de France face à Rodez (2-0), mais s’est offert une belle polémique. A la fin de la rencontre, le jeune buteur (19 ans) ravi, se rend sur son compte Twitter et découvre des centaines de messages de félicitations après sa prestation convaincante. Au point même de s’emballer un peu et de se mettre à en retweeter certains, dont un expliquant, dans le feu d’une conversation, que si la recrue montpelliéraine ne brillait pas à Milan (un seul but avec les Rossoneri), c’était tout simplement la faute de l’entraîneur, Massimiliano Allegri qui ne lui donnait pas sa chance. Le technicien italien est même insulté et traité de «fdp» («fils de p… »). Ce qui n’empêche pas Mbaye Niang, toujours joueur milanais on le rappelle, de retweeter le message à ses 219 000 followers. Il a depuis annulé l’opération, s’est excusé et a expliqué qu’il n’avait pas vu le message d’insulte.

Bfmtv