PARTAGER

Vélingara, 3 jan (APS) – L’ASC Kawral de Vélingara, qui livre, samedi à domicile, son premier match en championnat ligue 2 face au CNEPS de Thiès, compte sur ‘’la détermination’’ de ses joueurs et dirigeants pour relever les défis, a indiqué son président.

‘’C’est un secret de polichinelle. Notre ASC manque de moyens financiers. Mais cela ne constitue pas une fatalité. Avec la détermination des joueurs et des dirigeants, le Kawral promet de relever des défis’’, a dit à l’APS, Moussa Niang son président.

‘’Tous les manquements et faiblesses seront transformés en atouts au cours de cette compétition’’, a assuré M. Niang qui a déploré le manque d’infrastructures sportives adéquates dans la ville.

‘’Nous sommes au regret de signaler que notre terrain ne dispose pas de grilles de protection. L’eau et l’électricité ne sont pas installées. Pour ces derniers points, le comité de gestion du stade a promis de tout faire d’ici samedi pour étendre le courant et l’eau aux vestiaires’’, a dit Moussa Diallo, chargé de la communication du Kawral.

Pour être efficace et productif, le Kawral a pour l’instant recruté 6 joueurs. ‘’Nous sommes à 6 recrues pour le moment. Mais nous allons jusqu’à 9 ou 10 car le championnat l’impose’’ a souligné Moussa Niang.

L’ASC Kawral éprouve d’énormes difficultés pour la prise en charge face à toutes les dépenses qu’elle aura à effectuer. ‘’La prise en charge financière des nouvelles recrues, le fonctionnement de l’ASC et de l’administration constituent le goulot d’étranglement’’, a avoué le président de l’ASC Kawral.

L’essentiel des sources de financement du Kawral est tiré de la vente d’articles, de cartes de membre, des subventions des collectivités locales et de la vente des actions pour la société anonyme à responsabilité limitée (SARL).

Les dirigeants du club dénoncent la non-implication des cadres de la région de Kolda pour le développement du sport. ‘’C’est regrettable de le dire. Nous ne sentons pas nos cadres et autorités locales qui sont plus présents sur le terrain politique au détriment du sport’’, a affirmé Moussa Niang.

 

APS