PARTAGER

Arrivé à Levante l’été dernier, Rémi Gomis n’a jamais eu l’occasion d’exprimer son talent sur les pelouses espagnoles. A 29 ans, l’ancien milieu de terrain de Valenciennes n’a plus de temps à perdre et envisage sérieusement un départ cet hiver. Pour France Football.fr, il se confie.
«Rémi, que se passe-t-il à Levante ? Vous ne jouez pas du tout.
Pas du tout, comme vous dites ! Même moi, je ne comprends pas. Je ne sais pas ce qu’il s’est passé. Je n’étais pas en condition au début de la saison, mais c’était normal, vu que je suis arrivé tard au club. Je ne suis pas dans le groupe à chaque fois non plus. Je ne rentre jamais. En Coupe, ce sont les jeunes qui jouent. Et jouer en réserve n’est pas autorisé en Espagne.

En six mois, vous n’avez pas grappillé une minute de temps de jeu en Liga !
Voilà, c’est ça. En fait, je n’ai disputé que des matches amicaux, face à des équipes de D2 ou D3. J’ai aussi participé au dernier match de Coupe (21 minutes, ndlr), c‘est mon seul match officiel ! L’entraîneur m’avait dit que j’allais intégrer l’équipe petit à petit, mais je n’ai jamais eu l’opportunité de jouer. Je vois des trucs bizarres. Je ne suis pas tout seul dans ce cas-là, même si c’est moi le pire. Les autres ont un peu joué. Je suis dans une impasse.

Du coup, vous cherchez une porte de sortie ?
C’est la première fois que ce genre de choses m’arrive. J’ai toujours été exemplaire, je me suis donné à fond. A mon avis, on ne compte pas sur moi. J’envisage, si c’est possible, un départ.

Est-ce qu’une expérience dans le Golfe, non loin de votre frère Grégory, qui évolue à Al-Saïliya au Qatar, pourrait vous tenter ?
Ce n’est pas mon objectif numéro un, même s’il ne faut pas fermer la porte. Je privilégierai d’abord un retour en France, car je connais bien le Championnat. J’ai envie de jouer, j’ai les crocs, j’ai faim.»

©Francefootball