PARTAGER
Les histoires mystiques ont occupé une bonne place dans l’entretien que l’ancien international sénégalais membre de la Génération 2002 accorde ce lundi à L’Observateur.

Sylvain Ndiaye dit d’emblée que « beaucoup de gens parlaient de ça, mais c’était un peu compliqué pour moi d’en parler. C’est une culture dans laquelle je n’ai pas grandi ».

Pour le reste, l’ancien marseillais, entre autres clubs, reconnaît, honnête, avoir « pris le risque de venir en sélection tout en sachant qu’il y avait des joueurs très forts à ce poste » de milieu de terrain comme Salif Diao, Amdy Faye, Pape Sarr ou Aliou Cissé. Toutefois, Sylvain ne regrette rien car, c’était plus « un coup manqué »« On a tous envie de jouer une coupe du monde, mais je suis blessé lors du dernier match de préparation. Juste avant le match officiel. C’est de la malchance », conclut-il.

©Seneweb