PARTAGER

On ne change pas une équipe qui gagne. Et pour relever le défi du maintien, la Suneor a pratiquement fait confiance à son effectif de la saison dernière. Celle-là qui a fait remonter l’équipe dans l’élite. Parlant de l’effectif de sa formation, le président de la Suneor, Omar Samb, a souligné que le gros de la troupe qui a fait l’équipe en Ligue 2 l’année dernière a été maintenu. Ce qui confirme les propos de l’entraîneur qui a choisi l’option de la stabilité dans la gestion des hommes pour réussir le principal objectif de la prochaine saison : le maintien en produisant du beau jeu. Malgré ce choix de faire avec les joueurs de la dernière campagne, 8 autres joueurs provenant des championnats du Sénégal (L1 et 2) et de la Gambie sont arrivés en renfort. Des arrivées que le coach explique par la volonté de renforcer l’équipe dans certains secteurs. « C’est un recrutement que nous avons effectué en tenant compte d’un ciblage par ligne », explique Al Ousseynou Sène qui soutient que l’équipe avait besoin d’un 3ème gardien recruté à l’As Pikine. Ensuite, ce fut au tour de la défense de se voir renforcée avec deux arrivants que sont Pape Sèye Diallo, ancien du Diaraf et le Gambien Pape Musa Diafra qui était pensionnaire de Bakau City. Au milieu de terrain, Mame Socé Diouf dont l’ancien club, la Jeanne d’Arc de Dakar est descendue en Nationale 1, a rejoint l’équipe. En attaque, l’effectif a été renforcé avec les arrivées de Robert François Badiane de Ouakam, Djibril Sidibé (ancien du Diaraf) et Daouda Sambou de Petro Sport en Gambie. « Ce qui fait que dans chaque ligne, nous nous sommes renforcés. C’est à nous maintenant de faire en sorte que la mayonnaise prenne afin que nous soyons performants en championnat », fait savoir l’entraîneur qui soutient avoir déjà réussi l’amalgame entre anciens et nouveaux arrivants. Aux côtés de ces derniers, la formation a également enregistré le départ de quelques joueurs. C’est les cas de Célestin Faye, Samba Ardo Bâ ou encore Badara Coulibaly partis monnayer leurs talents ailleurs.

 

Lesoleil