PARTAGER

L’attaquant international nigérian Shola Ameobi (32 ans) préféré à Papiss Cissé à la pointe de l’attaque des Magpies, ne laisserait pas insensible Hull City. Une aubaine pour l’attaquant sénégalais, si le transfert arrivait à être ficelé.

La certitude, le Newcastle Chronicle, informe que les Tiggers seraient très intéressés par le profil du Super Eagle, qui aurait notamment été supervisé contre WBA, en match comptant pour la 13ème journée de la Premier League. Si ce transfert est concrétisé, cela pourrait permettre à l’attaquant sénégalais de s’affirmer dans le nouveau dispositif d’Alan Pardew. Ce départ annoncé n’est pas directement synonyme de victoire pour Papiss Cissé. L’ancien messin doit assurer le minimum pour revenir avec sans Shola Ameobi.

Les conditions pour revenir

C’est vrai que confirmé, le départ de Shola Ameobi donnerait la confiance à Papiss Cissé. Toutefois, il y a un nouveau principe à se fondre désormais au sein de l’équipe. Newcastle méconnaissable lors de la saison dernière, Alan Pardew a eu l’intuition de revoir ses copies. Tactiquement, il est passé du traditionnel 4-3-3 de la saison passée où Papiss était souvent utilisé, au 4-4-2 cette saison. En plus d’avoir remis en cause son dispositif tactique, Alan Pardew a remis en cause ses hommes de base. Dans ce nouveau système, Ameobi est préféré à Cissé, pour son efficacité athlétique, pour soutenir Loic Remy à la pointe de l’attaque. Bien que limité techniquement, son apport physique a permis à Gouffran et surtout à Rémy d’empiler des buts, au total 8. Il y a donc une complémentarité qui s’est déjà installée entre Ameobi et les deux attaquants français (Gouffran et Rémy). Ce qui peut un tout petit peu faire douter sur la réalisation de ce transfert. De toutes les façons, la voie est indiquée pour le sénégalais, qui sait qu’il faut désormais être prêt pour jouer ce rôle. En musclant son jeu, il pourra sans doute corriger son efficacité devant les buts. En tout cas, le système porte bonheur à l’équipe, il faudra rester dans la constance.

Il faudra s’entendre avec Loïc Rémy 

Dans l’équipe type des Magpies, 6 français sont titulaires. A l’image de la bonne performance de l’équipe, il y a une complémentarité entre eux dans le jeu. Même si Papiss Cissé trouve une brèche pour s’infiltrer à nouveau, il va falloir s’entendre avec Loïc Rémy qui semble être le nouveau patron à l’attaque et l’homme de confiance d’Alan Pardew. Du banc de réserve Cissé a peut être profité du temps à apprendre comment s’acclimater au jeu de Rémy. Toutes ces hypothèses sont conditionnées à un départ de l’international Nigérian. Mis à part cela, la volonté manifeste de Papiss de rester pour gagner sa place est plus que rassurante.

©Rewmi