PARTAGER

Après avoir traversé une période difficile, Lamine Sané retrouve petit à petit la forme avec Bordeaux. En témoignent ses prestations remarquables lors des trois dernières journées de Ligue 1, qui ont permis aux Girondins de garder inviolée leur cage. Avec à l’arrivée trois victoires successives.

Voir Lamine Sané esquisser des pas de danse à la fin d’un match. C’est une image qu’on n’avait pas vue ces dernières journées de Ligue 1 chez les Bordelais. En tout cas dimanche dernier, c’était le cas à l’issue du troisième succès d’affilée des Girondins face à Lille. Une victoire (1-0) d’abord historique, car elle venait mettre fin à 1 062 minutes d’invincibilité du gardien lillois Vincent Enyeama.
Mais aussi une victoire qui porte la marque d’une bonne équipe bordelaise qui a montré de grosses qualités collectives, mais aussi une solidité défensive, symbolisée par la prestation du défenseur central sénégalais, Lamine Sané, qui retrouve la forme après des moments de doute.
Plusieurs fois en effet, le défenseur bordelais a sauvé les meubles devant une attaque lilloise où on retrouvait deux sérieux artificiers : Salomon Kalou et Nolan Roux. Avec à l’arrivée un troisième succès d’affilée pour les hommes de Francis Gillot qui remontent à la 6e place.

Trois matchs sans prendre de but
Pourtant les choses n’ont pas été faciles en début de saison pour le défenseur des Lions. Poussant même son coach à sonner l’alerte à l’issue de la défaite (1-2) à Nicosie en Ligue europa ; une manière de lui mettre la pression. «Il était dans tous les mauvais coups. Ses qualités de footballeur ne sont pas remises en cause, mais c’est une question de concentration et de réflexion. Il le sait, on le lui répète et malheureusement, parfois, il a des absences. Il ne faudrait pas que ça dure. Pour l’instant, on a tellement de problèmes qu’on ne peut se passer de personne, d’autant qu’avec sa polyvalence, il peut jouer comme milieu. Ça le sert, mais jusqu’à quand ? A voir… Mais c’est vrai que si tout le monde est opérationnel, c’est un garçon qui peut se retrouver sur le banc à un moment ou un autre. Aujourd’hui, il faut qu’il se méfie», avait pesté Francis Gillot en guise d’avertissement.

Gervinho dans la poche de Sané
Apparemment, Lamine Sané semble avoir bien capté le message. Et d’ailleurs, ce retour en forme avec Bordeaux semble avoir pris son envol lors du match retour des éliminatoires du Mondial contre la Côte d’Ivoire (1-1) à Casablanca où l’international sénégalais a mis dans sa poche un certain Gervinho, qui avait causé beaucoup de dégâts dans la défense sénégalaise à l’aller à Abidjan (1-3).
Il reste au frère de Salif Sané d’Hanovre de confirmer ce regain de forme afin de relancer ces nombreux agents recruteurs qui lui font les yeux doux. Du coup, le prochain match de Bordeaux contre Valenciennes à domicile, dimanche prochain, devrait être un beau prétexte.

 

Lequotidien