PARTAGER

Les Sénégalais de Bordeaux Lamine Sané et Henri Saivet qui ont dernièrement perdu le sourire peuvent le retrouver en Ligue 1. Bien qu’ils soient manifestement critiqués par leurs dirigeants, ils tentent de tenir la dragée haute.

Après 6 victoires et 4 matchs perdus en 16 journées, les Girondins de Bordeaux se trouvent à la 7ème place du classement de la Ligue 1. Éliminés des joutes européennes de l’Europa League, Lamine Sané et Henri Saivet doivent résolument se tourner vers la Ligue 1 afin de retrouver le sourire. Leur victoire sur Guingamp du mercredi en est une parfaite illustration. En espérant bien réaliser un gros coup, les Bordelais veulent surtout se relancer. Leur contre-performance inquiétante en  Europa League semble être un mauvais souvenir. Lamine Sané et ses coéquipiers ont compris qu’ils n’ont plus le droit de laisser échapper des points surtout quand on sait que les Sénégalais sont sur la sellette. Sané a
récemment été ouvertement critiqué et par son coach et par son président de club tandis que Saivet a perdu sa place de titulaire sur le flanc droit de l’attaque girondine. Face à Guingamp, le collectif bordelais a prouvé qu’il avait l’état d’esprit qu’il faut pour rester collé au peloton de tête. À 11 points du podium, les Bordelais ont envie de progresser même si ça ne sera pas du tout simple avec des équipes qui ont d’entrée affiché leurs ambitions. Pourtant, leur coach, Francis Gillot a dernièrement indiqué qu’il ne faisait pas de l’Europa League sa priorité après les péripéties des matchs de poules qui ont classé son équipe à la dernière place. Saivet et Sané sont d’emblée avertis que le reste du parcours n’est pas gagné d’avance bien qu’ils peuvent revendiquer quelque chose. En tout cas, leur déplacement au grand stade de Lille, en début d’après-midi de dimanche, sera loin d’être un repos dominical dans la mesure où depuis quelque temps, les Lillois sont sur une pente ascendante avec dix matchs sans encaisser le moindre but.

©Stades