PARTAGER

En principe, c’est le 5 mars prochain que les poulains d’Alain Giresse effectueront leurs rentrées. Ce retour sera conditionné pour Lamine Gassama, obligé de faire un break forcé avant même le terme des barrages contre les Eléphants. Il doit inverser ses stats en club, pas convaincantes.

Le fait d’être écarté du groupe pour un break forcé, à en croire Alain Giresse, complique davantage la tâche du latéral droit de Lorient. C’est pourquoi Lamine Gassama reste pour l’instant, le seul joueur sur le retour de sélection duquel on ne peut vraiment pas parier. Les raisons ? Sa performance en club peu laborieuse ne plaide pas en sa faveur. Ses désormais concurrents Lamine Sané et Zargo Touré dans le couloir sont tous titulaires dans leurs clubs respectifs.

«Lamine Gassama a besoin de faire un break» 

La faute était grave et inadmissible. Gervinho sur le côté droit avait causé des ennuis à Gassama, avant de mettre sens dessus dessous la défense sénégalaise. C’était évident, parce que ce joueur était le seul en manque de jeu suffisant au niveau de son club, Lorient. «Lamine Gassama a eu un match difficile, il me semblait qu’il avait besoin de faire un break, parce que même dans son club, il n’allait pas bien aussi», confiait Alain Giresse en conférence de la publication de la liste devant prendre part au match retour, pour justifier l’absence du latéral droit de Lorient. Sur la liste, il avait été remplacé par Zargo Touré, le latéral droit du Havre. Dans le classement, c’est finalement Lamine Sané qui a été décalé sur le côté droit. Une satisfaction qui complique un peu plus le retour du défenseur lorientais.

Il faudra se ressaisir avant la rentrée 

C’était le grand flop des Lions à Abidjan. De retour en sélection sur la pointe des pieds, Lamine Gassama n’a pu arrêter l’hémorragie en club. Il est tombé plus bas. Les stats sont très deçà de la valeur 16 matchs joués lors de la dernière saison. En 16 journées, déjà, cette saison, le latéral droit sénégalais se contente juste de 4 matchs, 4 avertissements et une expulsion. Si l’ambition est vraiment de reprendre sa place en sélection, Lamine Gassama devrait profiter de ce mercato hivernal pour se trouver un club, où il aura un temps de jeu beaucoup plus suffisant. Et dans le cas contraire, s’il doit rester à Lorient, il lui faudra se défoncer, la compétitivité étant le critère de sélection d’Alain Giresse.

 

REWMI