PARTAGER
Sénégal

La Roja prochain adversaire des Lions ?

L’Espagne, double championne du monde, pourrait être le prochain adversaire du Sénégal le 5 mars 2014 si les deux Fédérations trouvent un accord sur les conditions d’organisation de ce match amical. Ce sont les révélations de Mouhamed Ndiaye, arbitre de football sénégalais qui officie en 3ème division du championnat espagnol.

«Les démarches sont en cours pour la tenue de ce match amical», a déclaré l’arbitre aragonais Mouhamed Ndiaye dans un entretien téléphonique. D’ailleurs des échanges ont eu lieu à Casablanca, au Maroc, en marge de la rencontre Sénégal / Côte d’Ivoire (1-1). Le président de la Fédération sénégalaise de football, Me Augustin Senghor et le directeur technique national, Mayacine Mar, se sont  entretenus avec l’autre partie espagnole dont l’initiateur est   Mohamed Ndiaye, l’arbitre aragonais Ndlr 🙁Aragon se trouve dans la région de Saragosse : Ndlr), sur les conditions d’organisation de ce match amical qui va rehausser la cote de popularité des Lions après leur bonne prestation contre la Côte d’Ivoire. La structure BellusionSports, que dirige l’agent match-maker espagnol Borja Carbó Castillón avait déjà adressé un courrier à la Fédération sénégalaise le 25 octobre dernier pour entamer les négociations en vue de cette rencontre amicale.

2 millions d’euros d’indemnités

La récente sortie du sélectionneur national Alain Giresse pourrait pousser la Fédération à exploiter cette piste. Dans un entretien exclusif qu’il a accordé mardi dernier à l’APS, le technicien français a affiché sa « préférence de rencontrer une sélection européenne », mais il dit attendre le tirage au sort de la Coupe du monde 2014 qui aura lieu vendredi prochain au Brésil pour voir les perspectives qui leur seront offertes.

Selon Mouhamed Ndiaye, les indemnités pour la tenue de cette rencontre pourraient tourner autour de 2 millions d’euros. En attendant qu’un accord soit trouvé entre les fédérations respectives des deux pays, les supporters sénégalais vont difficilement résister à la possibilité de voir Iniesta, Casillas, Xavi, Torres et consorts croiser la bande à Papiss Demba Cissé. Et pourquoi pas au stade Léopold Sédar Senghor ?

 

Lerebond