PARTAGER
Lions umeoa

Le Burkina se contente d’un nul (2-2), au Champroux, face à la Côte d’Ivoire pour se qualifier pour la finale de la 6ème édition du Tournoi de l’UEMOA, privant du coup les Eléphants d’un 3ème sacre. La poule B va livrer son verdict cet après-midi. Le Bénin (1er avec 4 points +5) et le Niger (2ème, 4 pts + 1) ont plus de chance d’atteindre la finale que le Sénégal (3ème avec 2 pts) qui s’est compliqué la tache.

Les «Lions» doivent s’imposer 6-0 devant la Guinée-Bissau et espérer un match nul entre le Mena et les Ecureuils. Mais avant d’en arriver là, le Sénégal croise les doigts, après l’invalidation du résultat (1-1) acquis sur le terrain contre le Niger à l’issue des plaintes déposées par les deux délégations. Si la décision du comité d’organisation n’est pas infirmée, les Lions vont tout simplement plié bagages.

Les Etalons du Burkina ont surtout bénéficié du nul entre le Mali et Togo (1-1), dans l’autre match du Groupe B, pour garder la 1ère place qualificative. Ils avaient pourtant été menés par les Ivoiriens, suite à un but matinal de Gonazo Bi Thomas (1-0,4ème). Mais les Etalons vont finir par obtenir l’égalisation par l’entremise de Guy Zongo (1-1, 54ème). La fin du match s’est enflammée, avec un penalty transformé par Isoufo Dayo pour les Burkinabé (2-1, 90ème + 1), aussitôt rejoint au score par les Eléphants, après un but de Boua Koffi Devy. La Côte d’Ivoire avait le but de la victoire dans les ultimes secondes (90ème + 5), mais le tir à bout portant de Gonazo Bi est incroyablement dévié du cadre par Mohamed Kaboré.

Eliminée, la Côte d’Ivoire peut avoir des regrets. Car le Mali n’a pas pu profiter du nul entre le Burkina et la Côte d’Ivoire, pour passer devant. Les Aigles ont été accrochés par les lanternes rouges du Groupe, les Eperviers du Togo (1-1), au Parc des Sports à Treichville. Le Burkina attend donc de connaitre son adversaire de la finale, issu du Groupe B, probablement le Bénin, le Niger et le Sénégal qui peuvent encore se qualifier.

Les Lions qui ont concédé un deuxième match nul en autant de sorties doivent s’imposer 6-0 devant le petit poucet bissau-guinéen déjà éliminé et espérer que le match entre les Ecureuils et le Mena se termine par un match nul. Une victoire de l’une ou de l’autre équipe, privera les poulains de Joseph Koto d’une finale.

Mais avant d’en arriver là, le Sénégal croise les doigts, après l’invalidation du résultat (1-1) acquis sur le terrain contre le Niger à l’issue des plaintes déposées par les deux délégations. Si la décision du comité d’organisation n’est pas infirmée, les Lions vont tout simplement plié bagages.

sudonline