PARTAGER
Appelé à la va-vite pour diriger la sélection mixte composée d’Olympiques et d’internationaux locaux pour le tournoi de l’UEMOA, Joseph Koto, l’ancien sélectionneur du Sénégal, risque gros sur ce tournoi qu’il a pourtant remporté à deux reprises (2009 et 2011). 

Relégué chez les juniors après son limogeage de l’équipe nationale A, Koto pourrait faire les frais d’une mauvaise participation à ce tournoi.

Accusé d’avoir dévoyé la feuille de route après le match nul (1-1) contre le Bénin par le chargé des petites catégories à  la Fédération sénégalaise de football (FSF),  il pourrait subir les foudres de l’instance dirigeante du football sénégalais en cas de mauvais résultat.

La FSF qui cherche à se crédibiliser après la déroute 1-3 des Lions à Abidjan lors de la manche aller des barrages de la coupe du monde 2014 et avec un mince espoir pour le retour, a besoin de signaux positifs, c’est-à-dire un bon résultat dans ce tournoi.

D’ailleurs, selon les envoyés spéciaux de la presse locale, des dirigeants présents au tournoi, avaient organisé une réunion pour essayer de remobiliser les troupes après le premier nul 1-1.

Qu’en sera-t-il en cas d’élimination de la finale ? Nul ne le sait mais elle va fragiliser la position de l’ancien ailier international qui doit conduire les Lionceaux(moins de 20 ans) à la CAN de la catégorie prévue en  2015 à Dakar.

©Starafrica