PARTAGER

Diafra Sakho a permis au FC Metz, qui a retrouvé la Ligue 2 après une année passée en National, de devenir leader de cette division après une victoire étriquée (1-0) vendredi dernier aux dépens d’Angers.

Buteur ce soir-là, Sakho confirme sa bonne saison dernière quand avec ses 23 buts, il a largement contribué au retour des Grenats en ligue 2 française.

Le natif de Dakar, âgé de 23 ans et ancien pensionnaire de Génération Foot, il est déjà auteur de sept buts en 11 matchs. En devenant le buteur patenté du club messin, il perpétue la tradition des grands attaquants sénégalais passés par ce club français et qui ont connu un franc succès dans leur carrière.

Parmi ces grands attaquants devanciers de Sakho, on peut citer le regretté Jules Bocandé arrivé sur la pointe des pieds en France en provenance de la Belgique. Bocandé était meilleur buteur de l’élite du football hexagonal en 1986 avec 23 réalisations.

Décédé en mai 2012, Bocandé n’avait jamais connu par la suite un tel succès en tant que buteur. Il est rentré dans l’histoire du football français et a profité de cette performance énorme pour signer au Paris-Saint-Germain, la saison suivante. .

En même temps, Jules Bocandé, ancien milieu de terrain, devenait l’attaquant le plus craint sur les terrains hexagonaux et en Afrique.

Après Jules Bocancé, le FC Metz donna leurs chances à plusieurs attaquants sénégalais dont Mamadou Niang (Qatar), Babacar Guèye (en Chine) et Papiss Demba Cissé (Newcastle, Angleterre). Ces derniers, après avoir réussi dans ce club, ont finalement franchi de grands paliers dans leur carrière.

Ils n’ont pas eu l’aura de leur illustre devancier, capitaine des Lions du Sénégal, mais leur réussite au FC Metz leur a permis de signer dans des championnats plus huppés et de se faire ensuite une place chez les Lions.

Diafra Sakho, en attendant une sélection nationale, est en train de tracer son sillon en ligue 2 française. Il donne raison à ses formateurs de Génération Foot.

Venu tard dans le football à l’âge de 16 ans, l’attaquant qui ne croyait pas en ses chances de footballeur, a rapidement gravi les échelons entre les équipes réserves du FC Metz jusqu’à l’équipe fanion des Grenats.

En gravissant rapidement les échelons, au-delà de son club et de la Ligue 2 française, il suscite les intérêts de l’Olympique de Marseille (ligue 1) qui se cherche un buteur patenté pour le marché hivernal qui ouvre en début janvier.

En attendant, Sakho, lui tisse sa toile et espère assurer rapidement le maintien du FC Metz en ligue 2. Il devra surtout confirmer son talent de finisseur, après avoir inscrit 23 buts la saison dernière avec les Grenats alors en National 1.

APS