PARTAGER
Cheikhou-Kouyate

Cheikhou Kouyaté, le défenseur sénégalais d’Anderlecht (D1 belge), évolue dans un club qui, à cause de son manque de moyens comparé aux cadors du football européen, est devenu  »un centre de formation géant où les joueurs ne font que passer », a expliqué son entraîneur, John Van Den Brom, au quotidien sportif L’Equipe.

‘’La saison passée, nous avons décidé de vendre nos joueurs clés. Nous sommes devenus un club de formation’’, a déclaré le technicien dont le club a été battu récemment (0-5) par le Paris-Saint-Germain en Ligue des champions.

Selon toujours le technicien néerlandais, qui définit Anderlecht comme ‘’un grand club dans un petit pays’’, chaque année, ‘’on doit se réinventer, être suffisamment créatif et innovant’’.

‘’Nous sommes contraint de tisser un réseau mondial de recrutement et d’investir massivement dans notre centre de formation’’, a indiqué l’entraîneur des Mauves qui a vendu le Congolais Dieumerci Mbokani au Dynamo Kiev, la saison dernière.

Le club ukrainien a eu moins de chance auprès du Sénégalais Cheikhou Kouyaté qui a opposé une fin de recevoir à sa demande.

Kouyaté, qui ne rêvait que d’Angleterre et des clubs de haut niveau en France, n’a pas eu de preneur. Sa clause libératoire n’a attiré que des équipes des championnats exotiques.

En course avec les Lions pour une qualification à la coupe du monde 2014 , le défenseur natif de Khar Yalla, doit prier pour que ce rêve devienne réalité, parc que du côté du championnat belge, son club est en plein doute.

Anderlecht, six fois champion ces dernières années, compte déjà quatre défaites cette saison. Il est distancé en Ligue des champions où il compte trois revers en trois sorties.

APS