PARTAGER
Lions umeoa

L’équipe nationale locale du Sénégal s’est envolée hier, vendredi 25 octobre 2013, pour Abidjan pour les besoins de la 6ème édition du tournoi de l’UEMOA (26 octobre au 2 novembre). Après les sacres de 2009 et 2011, les poulains de Joseph Koto vont tenter la passe à trois et devenir la sélection la plus titrée dans cette compétition dont le but est de renforcer l’intégration économique via le football.

Réussir la passe à trois ! C’est l’objectif que les «Lions» locaux du Sénégal se sont assignés pour la 6ème édition du tournoi de l’Union économique et monétaire ouest africaine (UEMOA) qui se déroule du 26 octobre au 2 novembre prochain à Abidjan (Côte d’Ivoire).

Entamé en 2007 au Burkina Faso, ce tournoi sous-régional dénommé «tournoi d’intégration» et regroupant les pays de l’Afrique de l’Ouest ayant le franc CFA en commun, était censé se tenir tous les ans. Après une année d’interruption (2012), il reprend service en Côte d’Ivoire après un passage au Mali (2008), Bénin (2009), Niger (2010) et Sénégal (2011).

Les poulains de Joseph Koto qui ont remporté les éditions de 2009 (au Bénin) et 2011 (à Dakar) vont entrer en lice demain dimanche, pour affronter les Ecureuils du Bénin. La deuxième sortie des «Lions» est prévue le mardi 29 octobre, face au Mena du Niger, vainqueur de l’édition 2010, avant de boucler la boucle, le jeudi 31 octobre, par la Guinée-Bissau.

En visite aux «Lions», jeudi dernier, le ministre des Sports, Mbagnick Ndiaye, n’a pas manqué de galvaniser les poulains de Joseph Koto, en leur demandant de laver l’affront subi le 12 octobre dernier, lors du match aller comptant pour les barrages de la coupe du monde. L’équipe A avait été battue (3-1) à Félicia par les Eléphants. Une finale Côte d‘Ivoire–Sénégal promet donc de chaudes empoignades.

Rappelons que cette compétition est réservée aux joueurs évoluant exclusivement dans les championnats des pays de l’UEMOA. Elle se dispute sous forme de championnat et seuls les deux premiers de chaque groupe disputent la finale.
Le vainqueur empoche 5 millions de F. Cfa contre 3 millions pour le finaliste. L’équipe Fair-Play, le médaillé de bronze et le meilleur buteur seront récompensés à hauteur d’1 million de F. Cfa.

A noter que la poule A, est composée par la Côte d’Ivoire, le Togo, le Mali et le Burkina Faso.

[colored_box color= »eg. blue »]

PROGRAMME COMPLET

Samedi 26 octobre
14h: Côte d’Ivoire – Togo
16h: Mali – Burkina Faso

Dimanche 27 octobre
14h: Sénégal –Bénin
16h: Niger – Guinée Bissau

Lundi 28 octobre
14h: Togo – Burkina Faso
16h: Côte d’Ivoire – Mali

Mardi 29 octobre
14h: Bénin – Guinée Bissau
16h: Sénégal – Niger

Mercredi 30 octobre
15h 30: Côte d’Ivoire – Burkina Faso (Champroux)
15h 30: Mali – Togo (Parc des Sports)

Jeudi 31 octobre
15h 30: Sénégal – Guinée Bissau
15h 30: Niger – Bénin

Samedi 02 novembre
16h: Finale

[/colored_box]

Sudonline