PARTAGER
Deuxième meilleur buteur du Championnat arménien la saison passée avec 18 réalisations, Yoro Lamine Ly ne connait pas la même réussite depuis son arrivée en Israël cet été, à Bnei Yehuda. Relégué sur le banc, l’attaquant sénégalais de 25 ans envisage ainsi un départ «dès cet hiver».

«Yoro Lamine, vous évoluez depuis cet été en Israël, à Bnei Yehuda, mais tout ne se passe visiblement pas comme prévu…
Je ne joue pas trop depuis mon arrivée, c’est dommage mais c’est le football. J’étais titulaire lors de la première rencontre de la saison, face à Ashdod (1-0), et j’ai inscrit le but de la victoire. Je me sentais alors vraiment bien, j’étais dedans. Mais par la suite, je n’ai commencé que deux matches dans le onze de départ, dont un où je cède ma place à la mi-temps. Lors de notre dernière rencontre la semaine passée, chez l’Hapoël Haïfa (1-2), je ne suis même pas entré en jeu… C’est très embêtant.

Après avoir terminé deuxième meilleur buteur du Championnat d’Arménie la saison passée avec le Shirak FC, votre entraîneur, Dror Kashtan, avait pourtant fait le forcing pour vous recruter…
Tout à fait, c’est assez incompréhensible. Il m’a appelé cet été pour me faire venir mais il ne me fait pas jouer derrière. Il connait pourtant mes qualités. Malgré tout, je reste professionnel et je travaille dur à l’entraînement pour réintégrer l’équipe de départ.

Tout le peuple sénégalais attend une grosse performance contre les Ivoiriens

Envisagez-vous de quitter le club si la situation perdure ?
Avec la saison que j’ai réalisée l’an dernier, je ne peux pas me permettre de venir ici, à Tel Aviv, et de ne pas jouer. Nous travaillons actuellement avec mon conseiller pour essayer de me trouver une porte de sortie dès cet hiver. J’ai signé pour trois ans mais je n’ai clairement pas les moyens de réaliser une bonne saison avec ce club, je dois trouver une solution.

Vous avez une présélection avec le Sénégal, l’équipe nationale fait-elle toujours partie de vos objectifs ?
Bien sûr, j’ai fait toutes les sélections depuis les juniors jusqu’aux Olympiques. Après, pour obtenir une sélection chez les A, je dois impérativement jouer pour pouvoir me montrer…

Comment voyez-vous le barrage retour de qualification à la Coupe du monde face à la Côte d’Ivoire après le revers (1-3) concédé à l’aller ?
J’espère que le Sénégal va faire le maximum pour inverser la tendance. Tout le peuple sénégalais attend une grosse performance contre les Ivoiriens, ce ne sera pas facile mais il faut y croire. Je souhaite qu’ils relèvent le défi car nous avons beaucoup de qualités dans cette équipe.»

©France-football