PARTAGER

Lors de l’enterrement du selectionneur des Lions de 2002, Bruno Metsu,  Elhadji Diouf a appelé ses amis sportifs à se retrouver pour qu’il est un cohésion au sein de la famille sportive sénégalaise. Pour lui ça ne sert à rien d’attendre la mort de quelqu’un pour que toute la classe sportive se retrouve.

«Je demande solennellement à tout le monde de ne plus  attendre la mort de quelqu’un pour qu’on se retrouve. Je  pense qu’on doit le faire avant que le malheur frappe un  sportif. Car, le Sénégal est un pays indivisible. Il faut  que les gens sachent que la mort de Jules Bocandé et de  Bruno Metsu est un signe. Donc, il est temps que tous les  sportifs se retrouvent pour l’intérêt de la nation» a t-il dit.

 

Galsenfoot